Renault Hybride

Selon l’Usine Nouvelle, Renault aurait annoncer se lancer dans le « mild hybrid » à l’occasion du Diesel Powertrain Congres. Une stratégie pour combler la faiblesse des ventes de voitures électriques ?

Les ingénieurs auraient donc annoncé, à l’occasion de ce congrès, que la marque au losange travaille sur des modèles « mild hybrid », ce qui correspond en fait à un « super stop & start ».

Publicité


Ce projet aurait été confié à une petite équipe au sein de la division véhicules électriques de Renault. Elle a pour mission de mettre sur pied une technologie composée d’une petite batterie, d’un alterno-démarreur et d’un petit moteur électrique. L’objectif est d’installer ce type de dispositif sur des véhicules de petite et moyenne gamme, sur des moteurs essence ou diesel.

Tel que je le comprends, ce système permet de tirer profit de la récupération d’énergie au freinage pour recharger la batterie, et ainsi alimenter le petit moteur électrique qui vient épauler le moteur thermique dans certaines phases, notamment au démarrage. Par contre, il n’y aura certainement pas de mode 100% électrique.

Cette technologie devrait aider à réduire encore un peu les émissions de CO2 des véhicules Renault. Toutefois, elle ne devrait pas être commercialisé avant… 2017… ce qui fait long, très long. Trop long, notamment face à PSA et ses micro-hybrides ?

Source : L’usine nouvelle

Publicité