La préfecture du Rhône a décidé d’imposer la circulation alternée à Lyon et Villeurbanne à compter de ce vendredi 9 décembre.

Alors que Paris et 22 communes de la petite couronne entament leur troisième journée de circulation alternée en Ile-de-France, les villes de Lyon et Villeurbanne seront également concernées par ce dispositif exceptionnel à partir de vendredi alors que le taux de particules fines atteignait hier 90 microgrammes par m 3 pour un seuil fixé à 80.

Publicité


Si Lyon connait régulièrement des pics de pollution, la mise en place du dispositif est une première et seules les voitures dotées d’une immatriculation impaire pourront circuler ce vendredi 9 décembre à partir de 5 heures.

Carte pollution atmosphérique : situation à Lyon et Villeurbanne le jeudi 8 décembre

Les véhicules propres exemptés

Hybrides, électriques, GPL ou gaz naturel, les véhicules propres ne seront pas soumis à la restriction et pourront rouler librement. Concrètement, le dispositif est assez proche de celui déjà en place à Paris, les propriétaires de véhicules thermiques dotés d’une plaque paire pouvant s’affranchir de la mesure s’ils pratiquent le covoiturage (au moins trois personnes).

Gratuité du Vélo’V et de Bluely

Pour faciliter les déplacements, la Métropole de Lyon met en place la gratuité du Vélo’V avec une heure offerte. Idem pour le service d’autopartage électrique Bluely qui sera à disposition de tous les usagers.

Quant à la continuité du dispositif le samedi 9 décembre et les jours suivant, le site de la mairie de Lyon indique que la mesure pourra être reconduite jusqu’à la fin de l’épisode de pollution. En revanche et contrairement à Paris, la gratuité des transports en commun, perturbé par un mouvement social depuis plusieurs jours, ne semble pas avoir été actée à l’heure de la publication de cet article.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la Préfecture du Rhône.

Vendredi 9 décembre, seuls les véhicules dotés de plaques impaires pourront rouler à Lyon et Villeurbanne.

Publicité