Volkswagen : un nouveau logo pour un avenir plus électrique
2.6 (51.11%) 9 votes

Cherchant à tourner définitivement la page du dieselgate, Volkswagen révélera l’an prochain un tout nouveau logo dont la présentation devrait coïncider avec le début de son offensive sur le segment de la voiture électrique. En pleine mutation, le groupe allemand avait déjà annoncé il y a quelques jours la nomination d’un nouveau Président.

Selon Jochen Sengpiehl, directeur marketing de la marque, Volkswagen a perdu de son attrait émotionnel en essayant d’être « trop allemande ». « Ce n’est pas seulement à cause du scandale du diesel » a-t-il souligné.

Modifié pour la dernière fois en 2012 pour gagner davantage en relief, le logo de la marque allemande n’a finalement que très peu évolué depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Avec le scandale du dieselgate et l’arrivée massive d’une nouvelle offre 100 % électrique, ce futur logo pourrait annoncer des changements plus conséquents.

Pour Volkswagen, il s’agit de dégager une image moins rigide tout en restant novatrice pour justifier des prix souvent plus élevés que la concurrence. Un nouveau logo qui devrait être accompagné d’une nouvelle stratégie de communication capable de mieux s’adapter aux spécificités des différents marchés et à leurs changements.

Amener les gens dans le monde de l’électrique

Dans le domaine de l’électrique, le constructeur compte notamment recourir aux médias numériques et aux réseaux sociaux pour compléter sa communication et séduire les conducteurs encore sceptiques de passer à la voiture électrique.

Pour Jochen Sengpiehl, le grand défi est de parvenir à définir comment « amener les gens dans le monde de l’électrique ». « Nous voulons que les gens s’amusent avec nous. Nous devons devenir plus colorés » a-t-il déclaré.

Herbert Diess comme « nouveau patron »

A la surprise générale, Volkswagen a changé de patron la semaine dernière. Jusqu’ici à la tête de la marque Volkswagen, Herbert Diess a été désigné par le Conseil de Surveillance pour remplacer Matthias Müller à la tête du groupe. Arrivé à l’automne 2015, ce dernier avait succédé à Martin Winterkorn alors que le groupe subissait de plein fouet la tempête du dieselgate.

Herbert Diess aux côtés de deux modèles de la future gamme I.D du constructeur

« Volkswagen Group possède des marques solides au potentiel exceptionnel. Matthias Müller a jeté les bases de notre transformation. Ma principale tâche sera dorénavant de m’associer à notre équipe dirigeante et à nos salariés pour poursuivre inlassablement notre évolution afin de faire du Groupe un leader mondial de la mobilité durable. Dans une période de profonds bouleversements pour l’industrie automobile, il est crucial que Volkswagen accélère le mouvement et marque de son empreinte le secteur de l’e-mobilité, de la numérisation de l’automobile et du transport et des nouveaux services de mobilité » a déclaré Herbert Diess.

Sources : Bloomberg, Volkswagen