Subissant toujours les conséquences du dieselgate, Volkswagen entame sa transition écologique et se dit prêt à affronter Tesla dans le domaine de la voiture électrique

« Quoi que Tesla fasse, nous pouvons faire mieux ! » a déclaré Herbert Diess, Président de la marque Volkswagen, lors d’une conférence organisée avec les médias.

« Nous sommes convaincus que dans ce nouveau monde, nous allons devenir un leader du marché » a-t-il ajouté dans une interview publiée par le Financial Times. « [Tesla] est un concurrent que nous prenons au sérieux. Tesla a débuté sur le haut de gamme avec des prix élevés mais il se dirige vers le bas », a déclaré M. Diess, faisant référence à la Model 3 et à ses 35.000 $ annoncés.

MEB : la plateforme anti-Tesla

« Avec notre nouvelle architecture, notre ambition est de les arrêter là… de les maîtriser » a souligné le patron de Volkswagen, faisant référence à la future plateforme électrique MEB censée faire entrer le groupe allemand et ses différentes marques dans l’ère des véhicules électriques « mass market » avec des modèles en concurrence directe avec la Tesla Model 3. Le constructeur n’hésite d’ailleurs pas à se confronter à son rival californien lors de ses événements, annonçant pouvoir surpasser les Model X et Model S en allant jusqu’à 600 km d’autonomie en cycle NEDC avec sa meilleure configuration batteries.

Pas avant 2020

Tant avec la mise en place de ses superchargeurs qu’avec l’industrialisation de la Model 3, attendue cet été, le constructeur californien a aujourd’hui une belle longueur d’avance face à son rival allemand dont la nouvelle offre électrique n’est pas prévue avant 2020.

Le groupe allemand pourrait toutefois avancer vite et fort sur le sujet, notamment aux Etats-Unis où il a énormément souffert du Dieselgate. D’ici à 2025, le constructeur ambitionne de devenir leader du segment avec un objectif d’un million de véhicules « zéro émission » vendus annuellement. A cet horizon, Volkswagen prévoit d’investir plus de 10 milliards d’euros dans le domaine. De l’ID Concept à Paris en passant par l’ID Buzz à Las Vegas et à l’ID Crozz à Shanghai, le constructeur a multiplié les concepts visant à présenter sa future gamme au cours des derniers mois sans cacher son ambition d’étendre l’électrique à l’ensemble de ses marques. Audi, Porsche, Skoda, Seat… toutes devraient intégrer une offre électrique au cours des prochaines années. La marque aux anneaux sera l’une des premières à passer à l’offensive avec le SUV électrique Audi Quattro e-tron, attendu dès l’an prochain pour concurrencer l’actuel Model X.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Volkswagen ira-t-il au bout de ses ambitions ? Sera-t-il capable de contrer Tesla dans les prochaines années ?