Déroutant. Le concept de berline premium ID Vizzion présenté par Volkswagen au salon de Genève 2018 ne comporte ni volant, ni pédales, ni écrans. Une esquisse ultra-futuriste que le constructeur espère pourtant commercialiser d’ici 2025.

Après le célèbre Combi ID Buzz, le crossover ID Crozz et la citadine ID Concept, l’ID Vizzion vient compléter la future gamme électrique Volkswagen par une berline haut-de-gamme. Un prototype de 302 chevaux qui embarque 111 kWh de batteries et qui est doté d’un pilotage automatique de niveau 5, le plus élevé sur l’échelle européenne. Cette réincarnation électrique de la mythique Phaëton doit voir le jour d’ici 2025 selon Volkswagen. Elle se positionnera alors en concurrente de la Tesla Model S, qui aura probablement bénéficié d’importantes évolutions d’ici là.

Plus de 600 kilomètres d’autonomie

Basé sur la plateforme MEB qui équipera toute la gamme électrique Volkswagen, l’ID Vizzion embarque deux moteurs électriques : l’un coaxial de 101 chevaux à l’avant et l’autre de 201 chevaux à l’arrière, plus compact. La batterie de 111 kWh devrait autoriser une autonomie de 650 kilomètres sur cycle NEDC. Elle pourra être rechargée avec les connecteurs standards mais également sur induction.

L’ID Vizzion présente un habitacle ultra-épuré particulièrement marquant. Le tableau de bord est totalement vierge : ni volant, ni écran, ni jauge. Seule interface homme-machine visible : deux molettes situées sur l’accoudoir central, une pour les passagers avant et l’autre pour les passagers arrière. Elles peuvent contrôler le volume des divertissements diffusés à bord mais aussi arrêter complètement le véhicule selon Volkswagen.

La place de conducteur totalement éliminée

Les quatre sièges équipés de repose-pieds éliminent totalement la position de conducteur. Il n’y a plus que des passagers à bord, invités à contempler le paysage via de larges fenêtres et un toit vitré opacifié électroniquement ou à se divertir. Le concept est poussé assez loin puisque la quasi-absence de boutons et indications physiques sur le tableau de bord laisse place à des commandes gestuelles et vocales. Des lunettes de réalité augmentée Hololens permettent aux passagers d’interagir avec le véhicule de façon plus précise.

Une intelligence artificielle pour pilote automatique

Un design et des concepts surréalistes qui visent surtout à mettre l’accent sur les capacités de conduite autonome du véhicule. L’ID Vizzion doit en effet être capable de prendre un trajet entièrement en charge sans aucune supervision humaine, grâce à un pilote automatique de niveau 5, le plus haut sur l’échelle européenne. Volkswagen promet d’introduire une intelligence artificielle capable d’apprendre par elle-même pour « réagir à de nouvelles situations ». Elle devra interpréter les données issues des lidars, capteurs ultrasons, caméras, de l’information trafic en temps réel mais aussi des véhicules alentours connectés pour créer un pilote automatique infaillible.

Volkswagen ID Vizzion : un concept 100% électrique et sans volant présenté au salon de Genève
3.3 (65%) 8 votes