Volkswagen forcé de lancer trois voitures électriques en Californie d’ici 2019
Notez cet article

Les sanctions prononcées contre Volkswagen dans le cadre du dieselgate sont nombreuses et tentaculaires. Forcé à investir plus d’un milliard d’euros dans le secteur de l’automobile électrique, on apprend que le constructeur allemand sera contraint de lancer trois nouvelles voitures électriques en Californie d’ici 2019.

Après le lancement de la première tranche d’investissements forcés aux États-Unis, Volkswagen va devoir se pencher sur les trois nouveaux modèles de véhicules électriques que la justice américaine lui ordonne de développer.

Condamné à vendre 35 000 véhicules électriques

En Californie, le constructeur devra ainsi commercialiser deux nouveaux modèles dont un SUV en plus de la nouvelle version de la E-Golf d’ici 2019. Un second SUV électrique devra également être disponible d’ici 2020.

Entre 2019 et 2025, le constructeur est contraint de vendre  au moins 35 000 véhicules parmi sa nouvelle gamme électrique sur le seul territoire californien.

Parmi les nouveaux modèles, le combi électrique de 111 kWh

Il est fort probable que ces nouveaux véhicules seront les versions abouties des concepts électriques dévoilés par Volkswagen depuis quelques années : l’ « I.D. Hatcback », une berline annoncée avec 600 kilomètre d’autonomie et prévue pour 2020, l’« I.D. Crozz », un SUV de 300 chevaux doté d’une batterie de 81 KwH, ainsi que le célèbre « I.D. Buzz », une réédition moderne de l’emblématique combi avec 111 kWh de batterie.

Des véhicules qui pourront profiter du réseau de recharge que Volkswagen a également été condamné à aménager à travers les Etats-Unis. 240 premiers points de charge doivent être mis à disposition avant la fin de la première tranche d’investissements contraints d’ici mi-2019.

Source : California Environmental Protection Agency