Avec 1474 exemplaires écoulés, les ventes de voitures reculent de 49 % par rapport au mois de mars et de 30 % par rapport à l’an dernier.

Après quatre mois d’effervescence, le marché de la voiture électrique subit un sérieux revers en avril. Avec 1474 immatriculations, le marché recule de 49 % par rapport au mois précédent et de 30 % par rapport à l’an dernier. Si la Renault Zoé conserve sa première place, elle est la première à souffrir de la situation et repasse sous la barre des 1000 unités écoulées pour la première fois depuis de nombreux mois.

De façon générale, cette baisse touche l’ensemble des modèles du segment. Avec 198 immatriculations, la Leaf recule de 40 % par rapport au mois précédent. Idem pour la Peugeot Ion (-64%), la Tesla Model S (-64%), le Tesla Model X (-60 %), le Kia Soul EV (–29 %) ou la BMW i3 (–43 %).

Si le marché automobile général est lui aussi à la baisse (-6 % par rapport à l’an dernier et -24 % par rapport au mois précédent), le segment de la voiture électrique souffre davantage et passe sous la barre symbolique des 1 % (0.86 %) depuis de nombreux mois.

Plusieurs théories sont avancées pour expliquer cette baisse. D’une part le mois d’avril comptait deux jours ouvrables de moins que l’année précédente. D’autre part, le système d’immatriculations en ligne des professionnels, le SIV, aurait connu de gros soucis le mois dernier comme le rapporte nos confrères du site www.cartegrise.com. Une situation qui aurait bloqué le dépôt de certaines immatriculations. A moins qu’il s’agisse plus simplement d’une certaine stabilisation du marché, notamment pour la nouvelle Renault Zoé, après plusieurs mois d’effervescence. Les chiffres du mois de mai nous permettront sans doute de voir si cette tendance se confirme.

Hybride rechargeable : le GLC toujours en tête

Si les ventes du segment hybride rechargeable reculent également en volume, passant de 938 unités immatriculées en mars à 642 en avril, le marché reste stable en termes de parts de marché (0.37 % VS 0.41 %).

Au classement par modèles, c’est une nouvelle fois la Mercedes GLC qui se distingue. Avec 125 exemplaires écoulés, le SUV hybride rechargeable de la marque allemande devance la Volkswagen Golf GTE (83), qui réalise une belle remontée grâce à l’arrivée de la nouvelle version, et le Volvo XC90 (71).

Quant aux utilitaires, pas de grands changements à constater. Avec 370 exemplaires écoulés au mois d’avril, le Renault Kangoo électrique représente 40 % du marché tandis que le petit Goupil G4 occupe la seconde place avec 53 exemplaires vendus.

Ventes de voitures électriques : le marché en net recul en avril
Notez cet article