La firme de Palo Alto serait en pourparlers avec le numéro un mondial du lithium SQM pour stabiliser son approvisionnement. La production du précieux minerai qui compose les batteries peine à suivre une demande explosive et les constructeurs automobiles pourraient se retrouver limités en l’absence d’accords avec les groupes miniers.

Les retards dans la production de la Tesla Model 3 seraient-ils dus à un défaut d’approvisionnement en lithium ? Si le constructeur Californien ne donne aucun détail sur les difficultés qu’il rencontre dans la fabrication de ses batteries, un problème d’approvisionnement en lithium pourrait être une piste.

Tesla serait en effet en cours de négociation avec le plus gros producteur mondial de lithium chilien SQM, selon le Financial Times. Si l’entreprise minière ne confirme pas, elle reconnaît toutefois être en discussion avec des constructeurs automobiles pour avoir une « position plus active » dans la chaîne.

En investissant dans l’extraction du minerai, Tesla espère s’assurer un approvisionnement stable et régulier pour ses développements futurs. La demande en lithium va en effet poursuivre sa fulgurante ascension avec l’appétit croissant de la Chine pour la mobilité électrique et l’électrification progressive des constructeurs automobiles.

Les constructeurs préparent le terrain

Malgré sa présence en faible quantité dans une batterie de voiture électrique -environ 2% de la masse- le minerai est indispensable en attendant de nouvelles technologies de stockage.

Si aucun constructeur n’a jusque-là sécurisé son approvisionnement, certains préparent déjà le terrain. En 2017, le chinois Great Wall Motors a pris une participation de 3,5% dans le producteur australien Pilbara Minerals et Toyota a investi dans la société minière argentine Orocobre.

Explosion des prix du lithium

D’après les analystes, la demande mondiale en lithium devrait aller au-delà des 500 000 tonnes par an en 2025, alors que la production a plafonné à 43 000 tonnes l’année dernière. Sans augmentation massive de l’extraction, les prix pourraient donc continuer à monter en flèche.

Déjà à 14 500 dollars la tonne en moyenne l’année dernière, le lithium s’est négocié à 25 000 dollars la tonne en janvier 2018. Les compagnies minières devraient alors investir entre 350 et 750 milliards de dollars pour ouvrir de nouvelles mines afin de satisfaire la demande.

Tesla veut sécuriser son approvisionnement en lithium
4.5 (90%) 6 votes