Le surprenant constructeur Croate a présenté son deuxième concept d’hypercar électrique : la sobrement baptisée « Concept Two ». Un véhicule qui fait effet sur les stands du salon de Genève mais qui ne sera produit qu’à cent exemplaires. Les chances d’en croiser une sur la route risquent d’être minces !

L’électrique fait son chemin dans l’univers stratosphérique des hypercars. Après avoir développé un premier concept déjà époustouflant, Rimac Automobili présente au salon de Genève son « concept two », un prototype qui redéfinit ce qu’est la « pointe de la technologie » automobile.

La Rimac Concept Two affiche une puissance phénoménale de 1 914 chevaux et un couple de 2 300 Nm grâce à quatre moteurs électriques disposés devant chaque roue. Refroidis par circuit d’huile, leur rendement atteindrait 97%. Particularité étonnante du concept : la transmission s’effectue via deux boites de vitesse à rapport unique à l’avant et deux boîtes à deux rapports à l’arrière. Une disposition qui doit permettre au véhicule de jouir de tout son couple d’après le constructeur.

Plus rapide que la nouvelle Tesla Roadster

Des caractéristiques qui lui permettent d’atteindre la vitesse de 412 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en 1,85 secondes, soit cinq millièmes de moins que la nouvelle Tesla Roadster. On rêve déjà des les voir côte-à-côte sur un circuit… Sa batterie de 120 kWh devrait cependant limiter son autonomie à 650 kilomètres en cycle NEDC, à comparer aux 1000 km promis par le pack de 200 kWh de sa rivale.

L’hypercar est assez classique sur le plan esthétique, son design ne tranche pas avec le style de sa catégorie. Elle est équipée de portières papillon et d’une structure en fibre de carbone renforcé par de l’aluminium sur les zones d’impact. La carrosserie intègre une batterie de capteurs destinés à la conduite autonome de niveau 4 : huit caméras, deux lidar, six radars et douze capteurs ultrasons. Connecté, le véhicule serait aussi capable d’adapter sa conduite en fonction du trafic et des conditions météo.

Rimac veut devenir un équipementier haut-de-gamme

A bord, deux molettes permettent de régler les modes de conduite mais aussi d’ajuster le couple envoyé dans chaque roue, le rapport enclenché et l’arrêt/démarrage. Le passager n’aura pas à se contorsionner pour jeter un œil aux données du véhicule puisqu’il bénéficie d’un écran dédié sur le tableau de bord.

Produite aux alentours de Zagreb, la capitale Croate, la Rimac Concept Two ne sera produite qu’à 100 exemplaires et à un prix supérieur à 1 million d’euros. Le constructeur espère en vendre 20 dès cette année et s’appuyer sur son succès pour étendre son activité d’équipementier haut-de-gamme. La firme qui produit actuellement une centaine de batteries par an souhaite en vendre 5 000 à 10 000 dans un futur proche et fournir des groupes motopropulseur et systèmes d’infodivertissement à d’autres constructeurs.

Rimac Concept Two : un rival pour le nouveau Tesla Roadster au salon de Genève
5 (100%) 9 votes