Production Model 3 : Tesla indique avoir trois mois de retard sur le calendrier
Notez cet article

Présentant ses résultats trimestriels à ses actionnaires, Tesla annonce avoir pris trois mois de retard dans le calendrier de production de la Model 3. L’objectif de 5.000 exemplaires par semaine ne devrait être atteint qu’à la fin du 1er trimestre 2018.

« La phase de fabrication d’un tout nouveau véhicule est toujours difficile et la Model 3 ne fait pas exception, en particulier car nous nous concentrons sur un processus de fabrication hautement automatisé qui aboutira finalement à des volumes plus élevés pour des coûts nettement inférieurs » a confirmé le constructeur dans une lettre adressée à ses actionnaires.

Indiquant résoudre progressivement les problèmes de « goulots d’étranglement » qui ralentissent la production, le constructeur a rappelé n’avoir « aucun problème fondamental » sur sa chaine de fabrication. Selon le constructeur, certains postes tels que l’atelier peinture ont démontré une capacité de fabrication de plus de 1000 unités par semaine. Assemblage du bloc-batterie, carrosserie ou soudure… pour ces autres lignes, Tesla évoque une capacité de production de 500 exemplaires par semaine qui « s’accélèrent rapidement ».

Des contraintes liées à la Gigafactory

Alors que Tesla pointait du doigt il y a quelques jours certains fournisseurs qui n’étaient pas parvenus à tenir les délais, le constructeur a avoué que la principale contrainte restait aujourd’hui la ligne d’assemblage des modules batteries au sein de sa toute nouvelle Gigafactory, installée dans le Nevada.

« La complexité combinée de la conception du module et de son processus de fabrication automatisé ont pris davantage de temps que prévu » a reconnu le constructeur, indiquant que les deux premières des quatre zones du processus de production, dont les systèmes de fabrication proviennent de fournisseurs tiers, ont dû « être reprises et considérablement remaniées » par ses équipes.

« Nous avons réorienté nos meilleurs talents en ingénierie pour peaufiner les processus automatisés et la programmation robotique connexe et sommes confiants que les débits augmenteront considérablement au cours des prochaines semaines » a précisé Tesla, promettant à terme un taux de production « nettement supérieur aux spécifications d’origine ».

5000 exemplaires par semaine à la fin du premier trimestre 2018

Alors qu’il prévoyait à l’origine un objectif de 20.000 Model 3 assemblées sur le mois de décembre, le constructeur a dû revoir ses objectifs à la baisse. « Nous prévoyons d’atteindre un taux de production de 5.000 Model 3 par semaine à la fin du 1er trimestre 2018 » a indiqué le constructeur. Cela équivaut à environ trois mois de retard sur le calendrier d’origine.

Quant au palier de production suivant des 10.000 véhicules par semaine, le constructeur se garde bien de parler de dates, se contentant d’indiquer que le calendrier sera précisé lorsque le premier objectif de 5.000 unités par semaine sera atteint. Chaque chose en son temps… Reste à savoir si ces trois mois de retard impacteront, ou pas, les premières livraisons de Model 3 en Europe, attendues en fin d’année prochaine.