Après Oppama au Japon et Smyrna dans le Tennessee, l’usine britannique de Sunderland est le troisième et dernier site de la marque nippone à entamer la production de la nouvelle Nissan Leaf.

Au total, le constructeur a investi 41 millions pour adapter l’usine de Sunderland à la production du nouveau modèle. Un investissement qui s’ajoute aux 476 millions d’euros dépensés pour l’industrialisation européenne de la première Leaf, en 2013.

Dotée d’une nouvelle batterie 40 kWh, la nouvelle Leaf promet jusqu’à 378 kilomètres d’autonomie en cycle NEDC et s’enrichit de nombreuses fonctionnalités supplémentaires telles que le système d’aide à la conduite ProPilot ou l’ePedal.

En France, elle est disponible en 4 niveaux de finitions et vendue à partir de 33.900 euros hors bonus écologique. Au delà de ce modèle 40 kWh, une seconde version avec batterie 60 kWh est prévue pour 2019.

En Europe, les premiers clients recevront leur véhicule à compter du mois de février.

La nouvelle Nissan Leaf débute sa production en Europe
4.3 (86.67%) 3 votes