Norvège : les véhicules électriques et hybrides ont représenté plus de 50 % des ventes en 2017
4.3 (85%) 4 votes

Si la voiture électrique ne parvient pas à dépasser les 2 % de parts de marché dans l’hexagone, elle réalise un véritable carton en Norvège.  Avec plus de 33.000 exemplaires écoulés en 2017, les voitures électriques ont représenté 20.8 % des nouvelles immatriculations en Norvège, soit 5 points de mieux qu’en 2016 (15.7 %). 

Si l’on compare ce chiffre à 2011, où l’électrique ne représentait que 1 % des voitures neuves vendue, la progression en six ans est tout simplement spectaculaire. A l’échelle du pays, plus de 140.000 voitures électriques sont désormais en circulation.

Les hybrides enregistrent la même progression avec 18.4 % de parts de marché pour l’hybride rechargeable et 12.9 % pour les hybrides classiques.

Au final, avec un plus de 80.000 exemplaires écoulés sur l’année, les véhicules électriques et hybrides ont représenté 52 % des ventes de véhicules neufs en 2017, faisant passer pour la première fois les véhicules purement essence ou diesel sous la barre des 50 % (47.8 % pour être précis).

La Volkswagen e-Golf en tête

Alors que le Mitsubishi Outlander avait dominé les ventes norvégiennes en 2016, la Volkswagen e-Golf prend en 2017 la tête du classement. Avec 6639 immatriculations, la compacte électrique allemande a été le modèle le plus vendu sur le marché, toutes énergies confondues.

Sur le segment électrique et hybride rechargeable, la BMW i3 et le Tesla Model X complètent le podium avec respectivement 5036 et 4748 véhicules écoulés. Relégué à la quatrième place avec un peu plus de 4000 exemplaires écoulés, l’Outlander PHEV voit ses ventes chuter de 16 % par rapport à 2016.

Du côté des constructeurs tricolores, la Renault Zoé totalise 2533 immatriculations que l’Opel Ampera-e, qui bat désormais sous pavillon français avec PSA, termine avec 1121 exemplaires écoulés.

2018 : un nouveau record attendu

Au moins 30 % de parts de marché pour l’électrique en 2018 ! L’objectif est réalisable. Alors que l’électrique représentait déjà 27.5 % des ventes sur le seul mois de décembre, l’arrivée de nouveaux modèles tels que la Nissan Leaf, le Hyundai Kona,le Jaguar i-Pace ou la Tesla Model 3, devrait permettre d’accélérer les ventes.

Pour 2018, l’association norvégienne du véhicule électrique prévoit au moins 50.000 immatriculations. De quoi permettre aux autorités norvégiennes de se rapprocher de leur objectif d’interdire les ventes de voitures dotées de moteurs à combustion à compter de 2025.