Attendu en fin d’année à Tokyo, la seconde génération du Nissan Juke devrait être présentée dans une version e-Power, une technologie hybride inaugurée il y a quelques mois sur la Nissan Note.

Déjà annoncé par le concept Gripz présenté à Francfort en 2015, le nouveau Juke devrait être révélé à travers un nouveau concept-car en octobre prochain à l’occasion du salon de l’automobile de Tokyo. Selon le site américain Car and Driver, il devrait être décliné dans une version e-Power.

Technologie sans recharge

Lancée au Japon en fin d’année dernière sur la Nissan Note (voir notre article), la technologie e-Power repose sur un système hybride « série », le moteur électrique – identique à celui de la Nissan Leaf – animant seul le véhicule, le moteur thermique, un petit 3 cylindres de 1.2 litres, ne servant qu’à recharger une petite batterie d’environ 1.5 kWh, soit 20 fois moins que celle embarquée à bord d’une Leaf. Seule différence par rapport aux modèles habituellement dotés de cette technologie comme la Chevrolet Volt, et pas des moindres : à l’instar des véhicules hybrides de Toyota, le système est « autonome » et ne nécessite pas de recharge sur une prise de courant.

Selon le constructeur, cette technologie permet d’afficher des niveaux de consommations similaires aux hybrides classiques tout en limitant les coûts liés à la batterie. Selon Car & Driver, le prix de ce Nissan Juke e-Power se limiterait à environ 20.000 euros.

Lancement en 2018

Concrètement, le nouveau Juke devrait arriver dans les showrooms courant 2018. Reste à confirmer l’arrivée de cette version e-Power et son lancement sur le marché européen. Car au-delà de cette technologie maison, Nissan pourrait également choisir de puiser dans le savoir-faire de Mitsubishi, dont l’Alliance a récemment pris les commandes, en optant pour un système « plug-in hybrid » similaire à celui embarqué à bord de l’Outlander PHEV. Affaire à suivre…

Nissan Juke e-Power : l’hybride en approche
3.3 (66.67%) 3 votes