Désormais disponible à la vente, la première voiture électrique de Nio est un large SUV. Autorisant jusqu’à 355 km d’autonomie, il est vendu presque deux fois moins cher que le Tesla Model X.

Le Tesla Model X a désormais un sérieux compétiteur en Chine où Nio vient de lancer son premier modèle : un SUV électrique baptisé ES8. Capable d’accueillir jusqu’à 7 passagers, il est alimenté par une batterie de 70 kWh autorisant jusqu’à 355 km en cycle NEDC, soit 250-300 km en usage réel. Une capacité moindre que celle d’un Model X, qui peut monter jusqu’à 100 kWh, mais qui est compensée par le prix de vente du véhicule.

Là où le SUV californien est vendu 836.000 yuans (108.000 euros) sur le marché chinois, la Nio ES8 se limite à 448.000 yuans (58.000 euros) sans compter les aides gouvernementales, soit presque deux fois moins. Le SUV électrique de Nio est même moins cher que certains modèles essence comme le BMW X5, vendu 596.000 yuans (77.000 euros).

A noter que les 10.000 premiers véhicules unités vendues seront une « Founder Edition », proposée 100.000 yuans de plus que la version de base.

Nio Pilot

Présenté comme l’un des systèmes d’assistance à la conduite les plus avancés sur le marché, le Nio Pilot a également fait l’objet d’une attention particulière lors de la présentation du véhicule.

Au total 1 caméra frontale, 4 caméras extérieures, 5 radars, 12 capteurs à ultrasons et une caméra servant à surveiller le conducteur composent le système centralisé autour du nouveau processeur EyeQ4 de Mobileye.

A cela s’ajoute NOMI, un compagnon numérique intelligent capable d’interagir avec le conducteur et doté de fonctions cognitives lui permettant d’apprendre les habitudes du conducteur.

Batteries en location et interchangeables

Better Place et même Tesla… si le concept de batteries interchangeables a été régulièrement testé, la solution a été systématiquement abandonnée. En Chine, Nio fait une nouvelle tentative avec un système d’échange batterie automatisé qui permettra de faire le « plein » en seulement trois minutes.

Pour bénéficier du service, il faut souscrire à une offre locative sur la batterie. Celle-ci permet de réduire de 100.000 yuans le prix de vente de la voiture, qui passerait à 275,400 yuans une fois les aides gouvernementales déduites, soit seulement 35.500 euros. Raisonnable, le montant de la location batterie est fixé à 1280 yuans par mois, soit 165 euros.

Au total, le constructeur indique vouloir déployer 1100 stations permettant la manipulation d’ici à 2020.

Un réseau qui sera évidemment complété par des infrastructures classiques mais aussi par des « Nio Power », des camions itinérants censés faire le plein dans les zones limitées en infrastructures de charge. Au total, le constructeur compte déployer 1200 exemplaires de ces unités de ravitaillement mobiles qui permettront de récupérer 100 km d’autonomie en 10 minutes environ.

Pour l’heure, le constructeur n’a pas indiqué ses plans pour l’Europe.

Nio lance les ventes de son SUV électrique en Chine
5 (100%) 1 vote