Nio ES8 : une voiture électrique à batterie interchangeable à Shanghai
Notez cet article

Après avoir fait sensations en révélant sa supercar EP9 en fin d’année dernière, le jeune constructeur chinois Nio présente à Shanghai son premier modèle de série : un SUV électrique nommé ES8 et doté de batteries interchangeables.

Long de 4,98m, l’ES8 peut embarquer jusqu’à sept passagers et confirme les codes stylistiques de la marque avec un modèle qui semble assez proche de la version de série. A l’avant, il se distingue par sa calandre trapézoïdale et des optiques très effilées. A l’intérieur, le style reste à la fois simple et épuré avec un large écran vertical en position centrale, une instrumentation digitale et une planche de bord assez minimaliste.

Batteries interchangeables

Sur le plan technique, Nio n’est pas très généreux en information. Précisant qu’une autre présentation aurait lieu plus tard dans l’année, le constructeur se contente aujourd’hui d’annoncer la présence de deux moteurs électriques répartis entre les trains avant et arrière.

Côté batterie, s’il ne donne pas de détails quant à l’autonomie de son SUV, les rumeurs évoquant 300 kilomètres, le constructeur confirme la présence d’un système d’échange batteries permettant de résoudre la problématique du temps de recharge.

« La batterie remplaçable du véhicule fournira une expérience de recharge qui surpasse le ravitaillement aux stations-service » promet William Li, le fondateur de la marque, sans toutefois donner davantage de détails quant au système utilisé. Car si le système d’échange batteries peut paraitre séduisant sur le papier, encore faut-il déployer l’infrastructure adaptée. Pas sûr qu’il s’agisse de la solution la plus simple à mettre en place… D’autant que d’autres acteurs ont déjà tenté l’expérience, sans succès. On pense notamment à la société Israélienne Better Place mais aussi à Tesla qui avait durant un temps testé le système en Californie avant de l’abandonner.

Annonçant avoir déjà débuté les tests des premiers prototypes de l’ES8, Nio indique que l’ensemble de ses outils industriels sont déjà prêts pour débuter la production du véhicule en Chine. Celle-ci devrait intervenir dès l’an prochain…