Préparant l’arrivée de la Tesla Model 3, le constructeur californien devrait tripler ses capacités actuelles avec 1400 nouveaux techniciens, 100 nouveaux centres de service et 350 nouveaux camions d’assistance.

Alors qu’il prévoit de produire quelque 20.000 exemplaires de la Model 3 dès le mois de décembre, Tesla remet à plat l’ensemble de son système de maintenance et de SAV dont il nous présente les évolutions futures à travers une nouvelle vidéo publiée ce mardi 11 juillet.

En premier lieu, le constructeur prévoit l’ouverture de 100 nouveaux centres de service qui viendront s’ajouter aux 150 déjà existant. Ceux-ci ouvriront dans les zones où les commandes pour la Model 3 ont été les plus nombreuses. Tesla précise que ces nouveaux centres seront plus grands pour pouvoir accueillir jusqu’à 40 véhicules simultanément. Un peu comme sur les chaines d’assemblage, chaque ligne aura sa spécialité avec des techniciens spécialement formés pour une ou plusieurs tâches spécifiques. De quoi améliorer leur efficacité et réduire les délais d’intervention qui, selon Tesla, seront 4 fois inférieurs aux services actuels.

En parallèle, le constructeur va déployer 350 camions d’assistance itinérants. Destinés à intervenir sur place, ils viendront compléter les centres de service.

Sur le plan humain, Tesla compte embaucher 1400 nouveaux techniciens.

 

Diagnostique à bord

Tesla compte enfin développer les services à bord. Selon le constructeur, 90 % des pannes peuvent être identifiées directement à bord du véhicule. De quoi éviter de surcharger les centres de service avec des problèmes pouvant être directement corrigés à distance.

En cas de défaut nécessitant intervention, l’utilisateur pourra faire appel à un camion d’assistance ou se rendre dans un service-center en prenant directement rendez-vous depuis sa voiture.

Maintenance et SAV : comment Tesla prépare l’arrivée de la Model 3
Notez cet article