Avec ses 482 kilomètres d’autonomie WLTP, son moteur de 204 chevaux et sa recharge rapide en 100 kW, le Hyundai Kona électrique 64 kWh est un des véhicules zéro émissions les plus attendus de l’année. Si malgré son tarif le SUV devrait séduire de nombreux clients, le constructeur pourrait avoir du mal à les livrer dans un délai raisonnable.

Vous trépidez peut-être d’impatience en attendant de lire notre essai du Hyundai Kona électrique 64 kWh. S’il nous a été demandé de ne pas le publier avant le 25 juillet par souci d’équité entre les médias, nous pouvons déjà dévoiler quelques données glanées auprès des représentants de la marque.

Selon la division française du constructeur coréen, 50 Kona électriques ont été vendus dès le premier jour de commercialisation dans l’hexagone, le 11 juillet. Ils espèrent en écouler 500 d’ici la fin de l’année et 2000 en 2019. Au-delà, les commandes devraient être dispensées au compte-goutte, faute au système d’approvisionnement propre à Hyundai. Les véhicules sont en effet assemblés sur un seul site en Corée et acheminés par voie maritime. Au total, 50 à 70.000 Kona électriques devraient être produits en 2019.

Au-delà du quota, un délai d’attente identique à la Ioniq

Les toutes premières livraisons devrait intervenir en octobre, « autour du mondial de l’automobile » affirme la marque. Si les délais resteront corrects, environ 3 mois, jusqu’au quota de 2000 exemplaires alloués à la France, l’attente pourrait être bien plus longue pour les acheteurs tardifs. Un délai qui devrait alors se situer autour de 6 mois à l’image de celui actuellement nécessaire pour se procurer une Ioniq.

Environ 20% des Kona devraient être électriques

Assez timide sur les volumes disponibles malgré la commercialisation de véhicules électriques aboutis, Hyundai admet voir le Kona comme un outil conférant une « image technologique » à la marque. Un véhicule qui permet également de tâter un marché émergent, explique le constructeur. Mises en relief avec les ventes espérées du Kona à moteur thermique, celles du Kona électrique paraissent cependant significatives. 8 à 10.000 Kona essence et diesel devraient être vendus en France en 2019 contre 2000 modèles électriques. Hyundai estime d’ailleurs que deux tiers des Kona électriques seront écoulés en version 64 kWh, le tiers restant étant complété par la version 39 kWh.

Kona électrique : Hyundai en a vendu 50 le premier jour
4.4 (88.11%) 37 votes