Est-ce que Porsche aura le courage de commercialiser la Mission E ?

Le salon de Francfort, qui ferme ses portes ce dimanche, a réservé un bel accueil aux véhicules électriques et hybrides rechargeables. Voici ce que la rédaction d’Automobile-Propre.com retiendra de cette édition.

Bienvenue en Allemagne !

Les habitués des salons automobiles le savent, le salon de Francfort est immense. Les stands des constructeurs allemands rivalisent de démesure et font clairement comprendre aux visiteurs qu’ils sont sur les terres de l’industrie automobile allemande !

Vous reprendrez bien un peu de SUV hybride rechargeable ?

Le Volkswagen Tiguan GTE

L’édition de cette année dégage clairement deux tendances fortes : l’appétit sans fin des constructeurs (et des consommateurs) pour les SUV et la place grandissante de l’hybride rechargeable dans les gammes des constructeurs.

Volkswagen Tiguan GTE
Nissan GripZ
Mitsubishi Outlander PHEV
Toyota RAV4 Hybride

Toujours pas de réelle concurrence pour Tesla

Le stand Tesla au salon de Francfort

On sent également que les constructeurs allemands cherchent la riposte au trublion Tesla. Pourtant, ils ne présentent pour l’instant que des concepts alors que l’on attend depuis des années de vraies voitures électriques allemandes capables de rivaliser avec la Model S.

Néanmoins, le concept Porsche Mission E a fait sensation. Si le constructeur venait à le commercialiser, nul doute qu’il serait une véritable épine dans le pied d’Elon Musk. Audi a également marqué des points avec son SUV 100% électrique, le E-Tron Quattro Concept. Là encore, il ne s’agit que d’un concept et il faudra maintenant avoir le courage de le commercialiser…

Porsche Mission E
Audi E-Tron Quattro Concept

L’autonomie en hausse

nissan-leaf_01

La Nissan LEAF, voiture électrique la plus vendue au monde, propose désormais une autonomie pouvant atteindre 200 km en situation réelle (250 km selon la norme NEDC). Mine de rien, cela élargit la clientèle de la voiture électrique. Les autres constructeurs ne devraient d’ailleurs pas tarder à réagir.

– Nissan LEAF 30 kWh

De nouveaux constructeurs s’intéressent à l’électrique

thunder-power_01

Le Salon de Francfort a aussi été l’occasion de voir de nouveaux constructeurs présenter des modèles électriques, comme par exemple l’Artega Scalo. Un nouveau constructeur taiwanais, Thunder Power, a fait sensation avec une concurrente à la Tesla Model S dont l’intérieur est vraiment superbe et proposant 600 km d’autonomie. Par contre, difficile d’imaginer ça en série…

– Artega Scalo
– Thunder Power

Les constructeurs français bien silencieux

peugeot-fractal_01

Sur la motorisation électrique, les constructeurs français sont étonnamment silencieux mis à part Peugeot qui présente le superbe concept-car Fractal sans toutefois donner l’impression de croire vraiment à l’électrique…

Du côté de chez Renault, on explique que la nouvelle Mégane est à l’honneur sur ce salon et on nous promet des nouveautés électriques pour le mois de mars, lors du salon de Genève. Une version électrique de la Twingo ? Des évolutions sur la ZOE ? Il faudra attendre quelques mois pour être fixés…

Peugeot Fractal

Des bornes de recharge pour les visiteurs

bornes-de-recharge_01

Un dernier point marquant pour terminer : la présence de bornes de recharge mises à disposition des visiteurs du salon pour recharger leur voiture électrique ou hybride rechargeable.

À ma connaissance, c’est la première fois qu’un tel dispositif de recharge est déployé et je tiens à féliciter les organisateurs pour cette initiative. Rendez-vous en 2017 pour la prochaine édition du salon de Francfort à laquelle je me rendrai sans crainte avec ma voiture électrique !

Note : Cette année Automobile Propre a testé une nouvelle façon de couvrir le salon de Francfort : la publication de nos impressions en « live » à travers de courtes vidéos sur notre chaîne Youtube. Vous pouvez les retrouver ci-dessous :

Que faut-il retenir du salon de Francfort ?
Notez cet article