Dévoilé lors d’un événement digital la semaine dernière, le Hyundai Kona électrique est présenté aujourd’hui au salon de Genève 2018. Avec une autonomie de plus de 480 kilomètres et un moteur de 204 chevaux, le SUV affiche des caractéristiques séduisantes. Il sera commercialisé en Europe dès cet été.

Le Kona électrique était attendu avec impatience sur un segment pour l’instant peu investit par la technologie zéro émission. A Genève, Hyundai présente une fiche technique sans fautes, avec une version à autonomie étendue dotée d’une batterie de 64 kWh. Capable de franchir 482 kilomètres selon le cycle WLTP, elle est équipée d’un moteur de 204 chevaux qui autorise un 0 à 100 km/h en 7,6 secondes.

Le constructeur Coréen propose aussi une version plus modeste avec une batterie de 39,2 kWh pour 300 kilomètres d’autonomie annoncée. Le moteur de 135 chevaux permet de réaliser un 0 à 100 km/h en 9,3 secondes. Moins puissant, mais plus économe : cette version affiche une consommation de 14,8 kWh / 100 km contre 15,2 kWh  / 100 km pour la version à grande autonomie.

Recharge ultra-rapide en 100 kW et induction

Le Kona électrique bénéficie de la recharge ultra-rapide en 100 kW via un connecteur Combo qui permet de remplir la batterie 64 kWh à 80% en 54 minutes selon Hyundai. Le SUV embarque aussi un chargeur AC de 7,2 kW pour une recharge à domicile et sur bornes publiques en 9h40 pour la version à autonomie étendue et 6h10 pour celle de base. Sur son stand du salon de Genève, le Kona est également exposé aux côtés d’un système de charge à induction de technologie Witricity.

Pack de conduite semi-autonome

À l’intérieur, l’infodivertissement est assuré par un système compatible Android Auto et Apple CarPlay. Les smartphones peuvent également être rechargés sur un support à induction. La conduite peut être assistée grâce au pack « SmartSense », qui permet d’embarquer un régulateur de vitesse adaptatif, une aide au maintien dans la file, un arrêt automatique d’urgence, un avertisseur de collision arrière et une surveillance des angles morts.

Côté esthétique, le Kona électrique est similaire au modèle thermique, à l’exception de quelques détails comme la calandre pleine et des jantes 17 pouces spécifiques. Le SUV est décliné en sept couleurs de carrosserie et deux couleurs de toit. Si l’on ne connaît pas encore les tarifs en France, le SUV devrait être disponible dès cet été.

À en croire les échanges sur Automobile Propre, le Kona est un véhicule très attendu. Il reste néanmoins à savoir dans quelle mesure Hyundai sera en capacité d’assurer les livraisons, sachant que le constructeur semble déjà avoir du mal à livrer les Ioniq électriques actuellement en commande…

Plus d’infos : Fiche technique Hyundai Kona

Hyundai Kona électrique : le SUV à grande autonomie dévoilé officiellement au salon de Genève
4.7 (93.33%) 21 votes