De l’hybride rechargeable pour le Ranger Rover Sport
Notez cet article

Premier modèle de Jaguar Land Rover à passer à l’électrique, le Ranger Rover Sport se décline dans une version hybride rechargeable inédite.

Vendu à plus de 732.000 exemplaires depuis son lancement en 2004, le Range Rover Sport est désormais disponible dans une version hybride rechargeable baptisée P400e.

Premier modèle « plug-in » de Jaguar Ranger Rover, le Range Rover Sport 400e combine un moteur essence quatre cylindres de deux litres et 300 chevaux (221 kW) à un moteur électrique de 85 kW (116 chevaux).

Piloté par une boite automatique ZF à huit rapports, le système développe jusqu’à 404 chevaux de puissance (297 kW) et 640 Nm de couple. Des performances qui permettent à cette déclinaison hybride d’abattre le 0 à 100 km/h en 6.7 secondes et d’atteindre la vitesse maximale de 220 km/h.

51 km d’autonomie

Logée sous le plancher du coffre, la batterie lithium-ion annonce une capacité de 13.1 kWh et se recharge en 2h45 sur un chargeur 7 kW. Sur une prise domestique en 10A, comptez 7h30 pour une recharge complète. A l’instar de l’Audi Q7 e-tron, la trappe de charge prend place au niveau de la calandre.

En termes d’autonomie, le constructeur revendique 51 kilomètres en cycle NEDC. En consommation, les valeurs normalisées annoncées par le constructeur s’élèvent à une moyenne de 2.8 l/100 km, soit l’équivalent de 64 g CO2/km.

Sur la partie esthétique, le Ranger Rover Sport hybride rechargeable reprend les dernières évolutions des modèles de la gamme avec l’intégration de nouveaux feux LED « Pixel-laser intelligents » et d’une calandre redessinée.

Au volant, le conducteur pourra choisir parmi deux principaux modes de conduite : électrique (si la batterie est suffisamment chargée) ou hybride. A ces deux modes viennent s’ajouter une fonctionnalité « Save », qui permet de conserver l’autonomie de la batterie pour un usage ultérieur, et PEO pour Predictive Energy Optimisation. Lié au système de navigation, ce dernier mode tient compte du trajet à venir pour optimiser l’utilisation des deux motorisations et réduire au maximum la consommation.

D’ores et déjà disponible à la commande, le Ranger Rover Sport 400e devrait débuter ses livraisons dans les prochains mois. Côté prix, cette déclinaison « plug-in » ne sera clairement pas donné. Comptez 88.500 euros, soit plus de 20.000 euros de plus que la version thermique « de base », vendue 65.000 €.