GM : un crossover électrique basé sur la Chevrolet Bolt en préparation ?
Notez cet article

Cherchant à rentabiliser la plateforme de la Chevrolet Bolt, General Motors pourrait prochainement lancer un petit crossover électrique. Un modèle qui devrait précéder une nouvelle plateforme attendue pour 2021.

Alors que General Motors annonçait il y a peu vouloir lancer 20 nouveaux modèles électriques d’ici à 2023, dont deux au cours des 18 prochains, le constructeur a laissé entrevoir l’arrivée d’un hypothétique crossover électrique.

Présenté lors d’une réunion destinée aux investisseurs pour présenter le programme vert du constructeur, ce petit crossover ne cache pas ses liens de parenté avec l’actuelle Bolt. Sans logo, il pourrait être amené à intégrer d’autres marques du groupe, les rumeurs évoquant Buick, et reprendre la même plateforme technique que sa devancière avec une motorisation de 200 chevaux associée à une batterie de 60 kWh autorisant 238 miles d’autonomie d’après le cycle EPA (383 km).

Une nouvelle plateforme en 2021

Au-delà des modèles issus de la Bolt, General Motors souhaite également lancer une plateforme « nouvelle génération » en 2021. Dédiée aux véhicules électriques du groupe, elle devrait permettre d’abaisser les coûts d’au moins 30 % et sera utilisée sur différents segments et sur plusieurs marques du groupe.

Pour General Motors, qui vise des modèles « désirables et accessibles » dotés d’une autonomie de 300 miles (près de 500 km), l’objectif est de parvenir à vendre un million de véhicules électriques par an à l’horizon 2026.

D’ici là, le constructeur prévoit le lancement quatre nouveaux véhicules d’ici à 2020, dont deux d’ici à avril 2019.

Reste à savoir si les ambitions électriques du groupe américain concerneront également l’Europe. Entre le retrait de Chevrolet du vieux-continent et le récent rachat d’Opel par PSA, rien n’est moins sûr…