De retour à Monaco pour une seconde édition, le grand prix de Formule E a été une nouvelle fois remporté par Sébastien Buemi et l’écurie Renault e.Dams. Une victoire qui permet au pilote suisse de conforter son avance au classement général.

Après un passage à vide lors de l’épreuve de Mexico, Sébastien Buemi est revenu en grande forme ce samedi 13 mai au ePrix de Monaco. Signant le meilleur temps en super-pole, le pilote brésilien est parti en pôle position lors de la course finale et a su conserver sa première place tout au long des 51 tours du circuit malgré les attaques d’un Lucas di Grassi chauffé à bloc. Sous pression jusqu’aux dernières secondes de la course, Sébastien Buemi a su garder son sang froid et terminer premier, devançant de quelques dixièmes Lucas di Grassi.

Troisième du classement, Nick Heidfeld (Mahindra) a réalisé une belle remontée, volant le podium à Nelson Piquet Jr (Nextev) qui termine quatrième, tandis que Maro Engel signe sa meilleure course de la saison, terminant 5ème et offrant à Venturi un joli score à domicile.

Figurant parmi les circuits les plus difficiles du championnat, l’ePrix de Monaco a évidemment eu son lot de déceptions. Tentant un dépassement sur Nelson Piquet dans une épingle, Jean-Eric Vergne  (Techeetah) a terminé sa course contre le rail de sécurité.

Tentant un dépassement sur Nelson Piquet en milieu de course, Jean-Eric Vergne a terminé dans un rail de sécurité.

Grosse déception également chez DS Virgin Racing, qui fondait de grands espoirs dans l’épreuve monégasque. Le Britannique Sam Bird a heurté le mur sur le côté droit de sa voiture et a été contraint à un passage aux stands pour réparer tandis que son coéquipier, l’Argentin José Maria Lopez, a eu quelques soucis avec le nez de sa monoplace. Au final, les deux co-équipiers de l’équipe DS terminent en 16ème et 17ème position sans aucun point supplémentaire. Même punition pour Nicolas Prost. Pénalisé par ses mauvais temps lors des séances de qualification, le pilote français est parti en 19ème position sur la grille de départ. Malgré une belle remontée, il ne terminera que 9ème sur le circuit monégasque.

Classement général : Buemi et di Grassi creusent l’écart

Au terme de cette 5ème course, presque à mi-chemin du championnat, Sébastien Buemi et Lucas di Grassi creusent l’écart sur leurs compétiteurs. Avec 104 points, le suisse continue à dominer le championnat et creuse l’écart sur son rival brésilien qui totalise 89 points. Conservant sa troisième malgré une course assez décevante, Nicolas Prost totalise 48 points. Idem pour Jean-Eric Vergne et Sam Bird qui conservent la 4ème et 5ème place tandis que Nick Heidfeld profite de son résultat monégasque pour se hisser en 6ème place du championnat.

Au classement constructeur, si Renault e.Dams et ABT Audi conservent les premières places du championnat, la team DS Virgin Racing subit dégringolade, perdant sa troisième place pour terminer 5ème du classement derrière Mahindra Racing et Techeetah.

Classement championnat par pilote

Classement championnat par équipe

Prochain ePrix le 20 mai à Paris

Si plusieurs semaines séparaient les différentes épreuves jusqu’ici, tout s’enchaine désormais rapidement puisque pilotes et écuries vont devoir faire cap sur Paris où se disputera la prochaine épreuve le 20 mai prochain.

Concrètement, les hostilités débuteront dès le vendredi 19 mai à 22h00 avec l’ouverture du eVillage et se poursuivront jusqu’au samedi 20 mai à 18h00.

Pour ceux qui n’ont pas encore leurs billets, c’est par ici que ça se passe

 

Formule E : nouvelle victoire pour Buemi et Renault à Monaco
Notez cet article