Nouveau design mais aussi motorisation et batterie inédites… la seconde génération de Formule E vient d’être révélée en images avant une première apparition publique attendue début mars au salon de Genève. Selon Lucas di Grassi, Champion du Monde en titre, cette nouvelle monoplace électrique pourrait atteindre jusqu’à 300 km/h sur certaines lignes droites.

Destinée à être utilisée pour les trois prochaines saisons, cette Gen2 débutera sa carrière lors de la saison 2018-2019 du championnat. Une fois encore, c’est Spark Racing Technology qui a développé le châssis. Roues incrustées, large museau, aileron retravaillé etc… cette nouvelle monoplace électrique cherche à se distinguer des autres disciplines avec un design qui tend à se rapprocher de celui de la Robocar, la version autonome toujours en phase de tests.

« Cette voiture représente le futur de la course. Lorsque nous avons commencé la Formule E, notre but était de briser les règles et de défier le status quo en apportant une révolution au sport automobile. Cette voiture de nouvelle génération représente cette révolution » a précisé Alejandro Agag, fondateur et Président du championnat.

300 km/h grâce au nouveau moteur

Au-delà des changements esthétiques, la nouvelle monoplace inaugurera d’importantes évolutions techniques avec l’arrivée d’un nouveau moteur de 250 kW – soit 50 kW de plus que le précédente – qui, associé à une aérodynamique retravaillée, laisse présager des pics à 300 km/h.

« Nous atteignons un stade très intéressant. La voiture est très difficile à piloter, elle est efficiente, elle est plus performante. Dans la configuration actuelle, avec la puissance qui sera à notre disposition, sur une longue ligne droite, je m’attends à ce que cette voiture puisse dépasser les 300 km/h sans problème » a réagi Lucas di Grassi qui a remporté la dernière saison et invite les organisateurs à repenser les circuits de la saison 5. Objectif : offrir davantage de lignes droites pour « avoir plus de vitesse de pointe et plus d’aspiration, et augmenter les possibilités de dépassement ».

Capacité batterie doublée

Passant théoriquement de 28 à 56 kWh, la capacité du pack batteries sera également doublée. De quoi permettre aux pilotes de réaliser l’intégralité d’une course sans avoir à changer de monoplace.

Appelée à concourir dès la saison prochaine, cette Formule E Gen2 sera présentée début mars lors du salon de l’automobile de Genève.

Formule E : 300 km/h pour la nouvelle génération !
4.6 (92.31%) 13 votes