Le temps d’un week-end, nous avons pu prendre en main la version 30 kWh du Kia Soul EV, le crossover 100 % électrique de la marque coréenne. Un essai que nous vous invitons également à retrouver en vidéo en toute fin d’article.

Contexte

Lorsque l’on essai une voiture électrique, on a souvent tendance à vouloir tester l’autonomie. Dans le cas présent, il ne s’agissait de « pousser » la batterie jusqu’à ses derniers retranchements mais plus d’imaginer un parcours type durant lequel les arrêts sont mis à profit pour recharger la batterie.

Au départ d’Antibes, dans les Alpes-Maritimes, notre idée était ainsi de partir pour une escapade le temps d’une journée à Saint-Tropez en passant par Collobrières, dans les hauteurs du Lavandou, le tout en programmant plusieurs haltes recharges sur notre trajet. Partir à l’aventure sans tenir compte de la question du ravitaillement étant toujours un poil délicat, un coup d’œil sur ChargeMap nous a permis d’identifier les bornes qui nous intéressaient. Manque de chance, le réseau du Symielec, le syndicat d’énergie varois, n’était pas encore inauguré lors de notre passage, réduisant nos possibilités. Etant hors de question de s’arrêter au milieu de nulle part, nous avons privilégié le réseau Plus de Bornes qui, bien implanté, nous permettait de profiter d’une visite ou d’un repas le temps de recharger la voiture.

La voiture

Si Kia communique beaucoup moins sur son offre électrique que d’autres constructeurs, le Soul EV est aujourd’hui la quatrième voiture électrique la plus vendue en France. Rafraichi l’an dernier avec une batterie désormais portée à 30 kWh, soit 3 kWh de plus que la version précédente, le crossover électrique coréen annonce 250 km d’autonomie NEDC et se décline en deux niveaux de finition : EV et ultimate. Déjà richement dotée, la première intègre système de navigation, compatibilité Apple Car Play et Android Auto, pompe à chaleur etc… tandis que la seconde y ajoute notamment la sellerie cuir.

Dans les deux cas, la motorisation est de 81 kW. Niveau conduite, on retrouve l’habituel mode Eco pour maximiser l’autonomie et le mode B, activable via le levier de vitesses, venant accentuer l’effet du frein moteur pour récupérer davantage d’énergie lors des phases de freinage et de décélération.

D’Antibes à Port Grimaud

Partis en début de matinée d’Antibes, nous prenons la route de Port Grimaud en choisissant de longer le bord de mer. La route est certes beaucoup plus longue que par l’autoroute mais nous n’étions pas spécialement pressés et l’idée était aussi de profiter du paysage. Pour ceux qui connaissent le coin, les routes varoises de l’Esterel sont magnifiques et plutôt dégagées en ce mois d’avril, période a laquelle a été réalisé notre essai. Sur ce parcours, l’association du mode Eco et du mode B est largement suffisante et le silence du fonctionnement du Soul nous permet d’apprécier les paysages de carte postale. Derrière le volant, la position surélevée du Soul EV est particulièrement agréable et permet de bien dominer la route.

100 km (tout pile et sans faire exprès) plus tard, nous arrivons sur la borne de Plus de Borne pour l’heure du déjeuner avec 64 % d’énergie dans la batterie, soit une consommation moyenne de l’ordre de 11 kWh/100 km. On badge, on branche et partons nous restaurer pendant que notre Soul EV récupère ses électrons. Si la borne peut délivrer jusqu’à 22 kW AC, il nous faudra nous contenter des 7 kW offerts par le Soul EV. Qu’à cela ne tienne, nous n’avons pas forcément besoin de charge plus vite. A notre retour, un peu moins de 1h30 plus tard, notre Soul EV a récupéré 8.84 kWh d’énergie (dixit appli ChargeMap) avec une batterie remontée à 86 % selon l’ordinateur de bord. Largement de quoi rejoindre Collobrières, notre prochaine étape. Coût de cet arrêt recharge : 4.81 euros, soit 0.55 €/kWh délivré. C’est abordable, d’autant que la charge intègre également le stationnement que nous aurions quoi dû payer quoi qu’il arrive.

Collobrières, Le Lavandon, Saint-Tropez…

Partis de Port Grimaud, nous voici maintenant en direction de Collobrières, un petit village situé dans les hauteurs du Lavandou, pour une escale chez une connaissance. Un trajet, qui nous donne l’occasion de tester le Soul EV sur un relief un peu plus marqué. Une fois encore, le comportement de notre Soul EV est bon et la consommation modérée malgré les reliefs rencontrés. Arrivés au village, l’ordinateur de bord indique 70 % d’autonomie restante après 40 km parcourus depuis notre départ de Grimaud, soit 16 % de la batterie utilisée sur le trajet et une consommation de l’ordre de 12 kWh/100 km.

L’escale est courte et nous repartons rapidement pour prendre la direction du Lavandou puis Saint-Tropez où une nouvelle pose recharge nous attend. 94 kilomètres plus tard, il ne nous reste plus que 33 % d’autonomie de la batterie lorsque nous branchons notre Soul EV dans le centre-ville, un privilège qui nous épargne d’avoir à nous garer sur l’un des parkings en périphérie. Coût de cette seconde session de recharge :  5 € pour 9.35 kWh récupérés après 1h28 de charge.

Retour au bercail

Avec une batterie chargée à 58 %, nous retournons direction Antibes pour clore notre périple. Non pas par le bord de mer mais par l’autoroute que nous choisissons de rejoindre à Fréjus. Avec une moyenne de l’ordre de 18 kWh/100 km en respectant les vitesses imposées, le Soul EV consomme évidemment plus, d’autant que les autoroutes du sud de la France sont assez vallonées. On sent d’ailleurs notre voiture beaucoup plus à la peine lorsqu’il s’agit de franchir les côtes à vitesse élevée.

Juste pour la forme, nous réalisons une pose rapide sur l’aire de l’Esterel pour une courte recharge sur le réseau Corri-Door où la présence du connecteur CHAdeMO permet à notre Soul EV de charger beaucoup plus vite. L’arrêt est éclair, 17 minutes, mais nous permet de récupérer 13 kWh d’énergie et de remonter notre batterie à 76 % de capacité, soit largement de quoi tenir jusqu’à  notre retour à Antibes. Coût de ce troisième et dernier arrêt recharge : 5.28 euros, soit 0.40 €/kWh.

Kia Soul EV 30 kWh : le bilan de l’essai en bref

Autonomie : 200 km réel en ville, 130 – 150 km sur autoroute… le Kia Soul EV répond déjà à de nombreux usages et les plus de 300 km réalisés dans le cadre de notre escapade à Saint-Tropez n’ont pas été un problème. Avec une voiture électrique, le raisonnement est différent par rapport à un véhicule thermique. Il ne s’agit pas d’attendre que le « réservoir » soit vide mais de profiter des arrêts et des infrastructures en place pour se recharger et oublier tout stress lié à l’autonomie.

Conduite : « Kia Soul EV n’est pas une foudre de guerre, mais ce n’est pas non plus une voiture molle » Philippe, qui avait réalisé l’essai de la version 27 kWh en 2016, avait assez bien résumé la conduite du crossover coréen. Sans rivaliser avec la puissance d’une i3, le Soul EV reste assez polyvalent.

Habitabilité : spacieux, le Soul EV offre cinq vraies places. Attention toutefois à l’assise centrale à l’arrière qui, comme bien souvent, est un peu plus dure et moins confortable.

Recharge : 7 kW en AC, 80 kW en DC CHAdeMO. Si certains diront qu’un 22 kW AC aurait été préférable compte tenu de la configuration du réseau français, les capacités de charge du Soul EV le rendent à l’aise sur tous types d’infrastructures, le 7 kW AC étant un « minimum » pour qui souhaite rayonner à minima autour de chez lui.

Equipements : Que ce soit sur la finition d’entrée de gamme ou l’Ultimate, Kia est plutôt généreux en équipements. Avec la douceur printanière, le toit ouvrant a été notre coup de cœur. Seul bémol : le Soul EV commençant à prendre de l’âge, certains équipements d’assistance à la conduite sont absents.

Prix : vendu à partir de 36.400 € hors bonus, le Soul EV est sans doute devenu un peu cher par rapport aux modèles concurrents qui sont désormais nombreux à dépasser les 30 kWh de capacité. Côté LLD, le constructeur communique sur une offre à partir de 177 €/mois après un premier apport de 3800 € (bonus et prime à la conversion déduits). Un conseil : si le modèle vous intéresse, n’hésitez pas à tenter de négocier !

L’essai du Kia Soul EV en vidéo

Kia Soul EV 30 kWh : le crossover électrique à l’essai
3.6 (71.25%) 16 votes