Entre véhicules électriques, hybrides rechargeables et hydrogène, l’édition 2018 du salon de l’automobile de Genève marque une accélération des constructeurs sur le segment de l’électrique. Automobile-Propre vous résume les grandes tendances…

Du concret !

Si certains d’entre vous avaient reproché l’overdose de concepts lors du dernier salon de l’automobile de Francfort, l’édition 2018 du salon de Genève accueille la présentation de deux nouveaux modèles de série à la carrière prometteuse. Le Jaguar i-Pace et ses 480 km d’autonomie devraient élargir le choix de la clientèle premium tandis que le Hyundai Kona électrique pousse la marque coréenne sur le devant de la scène. Avec une batterie de 64 kWh et des livraisons attendues à compter de l’été 2018 en France, le SUV coréen et pourrait rapidement se catapulter parmi les meilleures ventes électriques en Europe. A Genève, la marque n’hésites d’ailleurs pas à « tacler » Tesla et Elon Musk avec un large affichage « Your turn, Elon » installé à l’extérieur du salon.

A ces deux grosses nouveautés s’ajoutent les apparitions furtives de l’Audi e-tron, dont la commercialisation est attendue en fin d’année, la nouvelle Renault Zoé R110 où la présentation « non officielle » de la Tesla 3. En revanche, toujours rien chez PSA. Annoncée par nos confrères britannique d’Autocar, la 208 électrique n’a pas été présentée.

Plus exclusive, la « Concept Two » de Rimac montre que l’électrique n’a pas à rougir face aux supercars thermiques. Embarquant 120 kWh de batterie, la supercar croate cumule 1914 chevaux de puissance et promet un 0 à 100 km/h abattu en 1.85 seconde, soit mieux que le nouveau Tesla Roadster. Un segment sur lequel tente également de se positionner LVChi avec la Venere, une berline ultra-haut de gamme développant 1000 chevaux de puissance et alimentée par une batterie de 100 kWh. Production attendue à partir de 2019 à Turin.

Dans le domaine de l’hydrogène, Hyundai apporte la principale nouveauté du salon. Révélé en début d’année à Las Vegas et appelé à succéder à l’actuelle ix35 Fuel Cell, le SUV à hydrogène coréen sera lancé en France en fin d’année.

Côté hybride rechargeable, Volvo présente la nouvelle V60, Mercedes étend sa gamme avec une nouvelle Classe C désormais proposée en deux versions plug-in tandis que Bentley électrise sa Bentyaga. Quant à Polestar, il fait une arrivée remarquée avec sa Polestar 1, un coupé 2+2 dont le lancement interviendra mi-2019 en Europe.

Quant à l’hybride, Toyota révèle à Genève deux modèles à succès dont la commercialisation est annoncée pour début 2019 : la nouvelle Auris, qui ne sera proposée qu’en version hybride en France, et le nouvel UX qui devrait rapidement devenir la meilleure vente européenne de Lexus.

Encore et toujours des concepts

Le Fil Rouge chez Hyundai, Cupra e-Racer, Aston Martin Lagonda concept, Tata Sedan Electric Concept, Renault EZ-GO etc… le salon de Genève 2018 n’échappe évidemment pas aux concepts. « Green Washing » oblige, c’est avec une motorisation électrique ou hybride que la plupart sont présentés.

Pour autant, certains préfigurent bel et bien l’arrivée de futurs modèles de série. Révélé dans une nouvelle livrée baptisée « Kuro », le concept iMx de Nissan fait sa première apparition européenne à Genève et annonce d’un futur SUV électrique au sein de la marque nippone. Chez Volkswagen, c’est le concept ID Vizzion. Quatrième modèle de la gamme ID, il préfigure la berline électrique que compte lancer la marque allemande d’ici à 2025 pour contrer la Model S. Quant à Porsche, la présentation du concept Mission E Cross Turismo laisse présager l’arrivée de nouvelles déclinaisons de la Mission E.

Cap sur l’électrification

2020 et les nouvelles réglementations européennes en matière d’émissions de CO2 arrivant à grands pas, les constructeurs sont de plus en plus nombreux à annoncer l’électrification de leurs gammes. Alors que Toyota compte arrêter la vente de véhicules diesel dès 2019 pour se concentrer davantage sur l’hybride, Nissan a annoncé à Genève l’électrification de l’ensemble de ses crossovers.

Quant à Smart, la marque du groupe Daimler prend peu à peu le chemin du « zéro émission » avec un stand exclusivement électrique à Genève. En Europe, l’arrêt du thermique est à priori prévu pour 2020 au sein de la marque allemande.

Electrique, hybride, hydrogène… que retenir du salon de Genève 2018 ?
3.6 (71.43%) 14 votes