La Toyota Auris Touring Sports hybride est la version break de la Toyota Auris hybride

Après avoir largement diminué au fil des années, les aides à l’achat pour les voitures hybrides ont été interrompues au 1er janvier 2017.  Les aides liées aux voitures hybrides rechargeables subsistent avec une aide de 2.000 € conditionnée par la mise à la casse d’un vieux véhicule essence ou diesel.

Le bonus 2018 pour les voitures hybrides

Par son décret 2016-1980 publié le 30 décembre au journal officiel, l’Etat français a mis un coup d’arrêt au bonus écologique attribué aux voitures hybrides non rechargeables.

Évolution du bonus hybride entre 2013 et 2017

MinimumMaximumTaux d’interventionCO2/km max
20132000 €4000 €8,25 %110
20141650 €3300 €8,25 %110
20151000 €2000 €5 %110
2016750 €5 %110
2017– €0 %

Le bonus 2018 pour les voitures hybrides rechargeables

Pour les voitures hybrides rechargeables, le bonus a été définitivement interrompu au 1er janvier 2018.

L’attribution du superbonus, sous condition de reprise d’un véhicule essence d’avant 1997 ou d’un véhicule diesel daté d’avant 2001 (2006 pour les ménages non imposables), reste en revanche d’actualité avec une prime de 1000 € (2.000 € pour les ménages non imposables).

MaximumTaux d’interventionCO2/km max
20154000 €27 %60
20161000 €27 %60
20171000 €27 %60
20180 €

Voitures hybrides rechargeables : immatriculations record en 2015

D’autres aides ?

Au delà des aides et du bonus écologique, les voitures hybrides profitent d’autres avantages comme une TVS réduite ou des conditions particulières chez certains assureurs.

Si vous connaissez d’autres aides, notamment régionales, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires pour que nous puissions les rajouter.

Pour aller plus loin

Les aides à l’achat d’une voiture hybride en 2018
4.7 (93.33%) 3 votes