Après avoir investi récemment 100 millions dans la start-up californienne QuantumScape, spécialisée dans le développement de batteries solides, le groupe VW annonce qu’il envisage la construction d’une usine pour produire ces batteries dès 2025

Des chercheurs du groupe VW travaillent déjà depuis 6 ans avec QuantumScape, une spin-off de l’université de Stanford, au développement de batteries à électrolyte solide. Pour Axel Heinrich, directeur de la recherche du groupe VW, « Les batteries solides marqueront un tournant majeur pour la mobilité électrique » .

Plus sûre, dotée d’une meilleure densité énergétique, permettant une charge plus rapide et promettant une durée de vie plus élevée, cette prochaine génération d’accumulateurs semble aujourd’hui la plus apte à succéder aux piles lithium-ion à électrolyte liquide qui équipent la plupart des modèles électriques. Une technologie sur laquelle parie le groupe allemand puisqu’en juin il est devenu l’actionnaire majoritaire de QuantumScape en y investissant 100 millions d’euros et en annonçant la création d’une joint-venture dont l’objectif est la fabrication en série de batteries solides à l’horizon 2025.

Ce 2 août, à l’occasion de la présentation des résultats du groupe pour le 1er semestre 2018, Herbert Diess, son nouveau boss, a confirmé qu’il envisageait la construction d’une usine pour la fabrication des batteries solides. « A long terme nous ne pouvons plus dépendre des seuls fabricants asiatiques de cellules pour batteries » a-t-il déclaré pour justifier cette ambition.

VW et QuantumScape se donnent 2 à 3 ans pour mettre au point l’industrialisation de la fabrication des batteries solides. S’ils y arrivent, une production pilote sera lancée en 2022 ou 2023 suivie d’une production en série en 2025.

Par ailleurs, on apprenait il y a quelques jours que Continental, l’un des plus importants équipementiers automobiles au monde cherche également des collaborations pour développer et produire des batteries solides. « Nous ne voulons plus attendre que cette technologie soit disponible, mais la faire progresser avec des partenaires qui apportent leur expertise pour le développement et nous apporterons notre maîtrise en matière d’industrialisation » a déclaré Elmar Degenhart, son PDG.

 

Volkswagen envisage la fabrication de batteries à électrolyte solide
4.5 (90.48%) 21 votes