Alors qu’il annonçait à la mi-mars avoir sélectionné des partenaires en Europe et en Chine pour une commande de 20 milliards d’euros de cellules batteries, le groupe allemand vient d’annoncer avoir porté cette somme à 40 milliards.

Fruit du hasard ou action délibérée, l’annonce de Volkswagen intervient seulement quelques jours après la présentation par Tesla de ses résultats financiers trimestriels.

D’ici 2025, Volkswagen et ses différentes marques comptent vendre 3 millions de véhicules électriques par an, a annoncé Herbert Diess lors de l’Assemblée Générale annuelle du groupe, ajoutant vouloir porter sa commande batteries à 40 milliards d’euros, soit deux fois plus que ce qui avait été annoncé il y a seulement six semaines. Face à Tesla et à un dieselgate qui continue à le poursuivre, le groupe allemand sort désormais sa puissance financière pour s’imposer sur un marché sur lequel il a pris beaucoup de retard.

« D’ici 2020, nous offrirons à nos clients plus de 25 nouveaux modèles électriques et plus de 20 hybrides rechargeables », a confirmé Herbert Diess devant les actionnaires du groupe.

Arrivée de la plateforme MEB, participation à Ionity pour la charge haute puissance, investissements dans les batteries, transformation de ses sites industriels… si Volkswagen ne fait résolument pas partie des pionniers de l’électrique, l’arsenal qu’il est en train de mettre en place risque de faire mal !

Volkswagen passe sa commande de batteries à 40 milliards d’euros
3.9 (78.46%) 13 votes