Selon les chiffres mensuels publiés par le CCFA, 3166 voitures électriques ont été immatriculées au cours du mois de juin, soit 1.26 % des ventes de véhicules neufs.

Dans le domaine de la voiture électrique, les mois se suivent et ne ressemblent pas. Alors que les ventes passaient difficilement au dessus des 2.000 exemplaires au mois de mai, le marché repart à la hausse en juin avec 3166 nouvelles immatriculations. Un décollage des ventes qui touche aussi le segment des hybrides rechargeables qui, avec 1500 unités écoulées, réalise un score historique.

Au cumul, les véhicules « branchés » ont totalisé 4666 immatriculations au cours du mois écoulé, soit une part de marché de 1.85 %. La progression est importante mais il faut relativiser, le marché automobile étant globalement en hausse en juin avec une hausse des immatriculations de 30 % d’immatriculations par rapport au mois de mai (252.222 VS 191.705 sur le segment VP).

Du côté des autres énergies, le diesel reste sous la barre des 40 % avec 100.710 unités écoulées tandis que l’essence reste en tête des ventes française avec 54.5 % de parts de marché, soit 137.478 immatriculations. Du côté des hybrides non rechargeables, le marché atteint près de 9000 immatriculations, soit une part de marché de l’ordre de 3.5 %.

Nous reviendrons en détails sur les immatriculations par modèles au cours des prochains jours.

Voiture électrique : plus de 3.000 immatriculations en France en juin
4.6 (91.67%) 12 votes