Malgré la hausse annoncée des tarifs à la pompe et après avoir bien terminé l’année 2017 avec près de 2800 immatriculations en décembre, la voiture électrique est repassée sous la barre des 1 % de parts de marché en janvier.

Voiture électrique : net recul des immatriculations en janvier
3.5 (70%) 8 votes

Si nous n’avons pas encore les détails des immatriculations par modèles, le marché de la voiture électrique a pris une sacrée claque en janvier avec seulement 1286 immatriculations enregistrées, soit presque autant qu’au mois d’août, réputé calme pour le marché auto.

Sur un marché automobile français pourtant en hausse de 5.8 % sur le mois écoulé, la chute est d’autant plus lourde et l’électrique n’aura représenté que 0.8 % des 156.851 VP immatriculés sur la période. C’est 40 % de moins par rapport aux chiffres de janvier 2017 où la voiture électrique avait connu une belle envolée avec l’arrivée de la nouvelle Zoé ZE 40.

Le marché français de la voiture électrique a toujours été plus ou moins en dent de scie. Une certaine immaturité qui peut s’expliquer par une offre encore trop réduite et des ventes essentiellement dominées par la Zoé. Autre explication : la baisse du superbonus qui aurait dynamisé les chiffres du mois de décembre et engendré une accalmie en janvier. Avec l’arrivée très attendue de la nouvelle Nissan Leaf, espérons que le mois de février se clôturera avec de meilleurs résultats.