S’exprimant en début de semaine par la voix d’un porte-parole, la Commission Européenne a indiqué qu’elle n’avait pas l’intention de mettre en place de quotas pour les véhicules électriques.

Alors que certaines régions du monde comme la Californie imposent des quotas « véhicules électriques » aux constructeurs, l’Europe s’est déclarée opposée au principe afin de ne pas créer de « ne pas créer de discrimination entre les différentes technologies ».

« D’une manière générale, la Commission étudie les moyens de promouvoir l’utilisation de modes de transport à faible teneur en carbone, mais aucun d’entre eux ne comprend des quotas pour les voitures électriques », a déclaré un porte-parole de la commission aux journalistes en réaction à un article publié dans le journal allemand Handelsblatt évoquant la mise en place de telles mesures à compter de 2025.

Source : Reuters

Voiture électrique : l’Europe refuse d’imposer des quotas
Notez cet article