Associé au constructeur britannique Arrival, UPS va tester 35 camions 100 % électriques à Londres et à Paris.

Annonçant jusqu’à 240 km d’autonomie, ces véhicules dédiés à la livraison ont été spécialement développés pour répondre au cahier des charges d’UPS. Dans leur communiqué de presse commun, les deux entreprises indiquent être en collaboration depuis 2016 pour développer les premiers prototypes.

Situé à Banbury, à une trentaine de kilomètres d’Oxford, Arrival n’en est pas à son premier succès. En 2017, le constructeur avait déjà annoncé un partenariat avec l’entreprise britannique Royal Mail pour la mise en place d’une expérimentation à Londres.

Avec plus de 9.000 véhicules, UPS possède l’une des flottes alternatives les plus grandes et les plus variées de l’industrie logistique. Electrique, gaz naturel et même hydrogène, l’entreprise s’intéresse à toutes les énergies alternatives. Un déploiement qui passe aussi par les modes doux. Dans le 2ème arrondissement de Paris, teste depuis le mois d’avril deux vélos cargos électriques pour ses activités de livraison. S’étalant sur six mois, l’expérimentation doit permettre d’évaluer la fiabilité, l’intégration et l’acceptation des véhicules dans la chaîne logistique.

UPS va tester les camions électriques d’Arrival à Londres et à Paris
4.2 (84%) 5 votes