Afin d’alléger ses charges et pour parvenir plus rapidement à l'équilibre financier promis avant la fin de l'année,  Tesla va se séparer d’une partie de sa masse salariale.

Au total, Elon Musk prévoit de licencier 9 % de ses salariés a indiqué Elon Musk dans un tweet publié le 12 juin. Rapporté aux 37.543 employés que comptait le groupe au 31 décembre 2017, cela représente environ 3500 postes supprimés. Pour Tesla, ce plan de « restructuration organisationnelle » vise à permettre à la marque d’atteindre un équilibre financier d’ici fin 2018.

Supprimer les doublons

Si les emplois liés à la production de la Model 3 ne devraient pas être concernés par cette vague de licenciements, le constructeur indique partir à la chasse aux doublons. « Tesla a grandi et évolué rapidement lors des dernières années, ce qui s’est traduit par des doublons dans certains rôles et fonctions » a expliqué Elon Musk, ajoutant que ces doublons « étaient difficiles à justifier aujourd’hui » même s’ils avaient pu faire sens « par le passé ».

« Nous prenons cette décision difficile maintenant pour ne pas avoir à la prendre plus tard », a conclu Elon Musk dans un communiqué, ajoutant que le constructeur continuait à « aplanir » sa structure hiérarchique au niveau du management.

Tesla va licencier 3500 salariés
3.4 (68%) 15 votes