Evoquée depuis déjà plusieurs mois, la Gigafactory européenne de Tesla devrait bientôt devenir réalité.

Alors qu’Elon Musk faisait savoir il y a quelques semaines que ce premier site européen pourrait être localisé à proximité de la frontière franco-allemande, le Wall Street Journal rapporte que le constructeur aurait entamé des discussions avec deux provinces allemandes.

A l’instar de la future Gigafactory du constructeur en Chine, il s’agit définir un emplacement pour ce futur site européen qui devrait réaliser à la fois l’assemblage des véhicules électriques et des batteries. Une façon pour le constructeur d’augmenter ses capacités de production, de réaliser des économies d’échelle et de répondre plus rapidement aux besoins du continent.

Si l’Allemagne fait office de « premier choix » pour le groupe californien, d’autres Pays-Bas seraient toujours en lice. C’est notamment le cas des Pays-Bas, où Tesla dispose de son QG européen, mais aussi de la Flandre. Selon l’Agence flamande de l’investissement et du commerce, la province belge ferait toujours partie de la « short list » du constructeur.

« Nous attendons la procédure d’appel d’offres annoncée par Tesla pour la sélection d’un site. Sur la base des éléments de cet appel d’offres, la Flandre mettra l’accent sur ses atouts forts en tant que lieu d’investissement » a expliqué Claire Tillekaerts, directrice générale de Flanders Investment & Trade.

Des discussions qui pourraient encore durer plusieurs mois avant que Tesla n’officialise sa décision.

 

Tesla Gigafactory en Europe : les discussions se poursuivent
4.2 (83.33%) 18 votes