Essentiellement destinée aux véhicules lourds et basée sur la technologie Hydrotec de GM, SURUS propose jusqu'à 650 km d'autonomie.

La plateforme SURUS est composée de deux moteurs électriques, de quatre roues directrices, d’une batterie lithium-ion et d’un système de pile à combustible de deuxième génération. Si GM ne précise pas la capacité des réservoirs d’hydrogène, le constructeur annonce 400 miles d’autonomie, soit près de 650 km.

Dotée de technologies autonomes, SURUS est également capable de se mouvoir seule.

Présentée lors du meeting d’automne de l’Association of the United States Army (AUSA), la plateforme SURUS s’oriente principalement vers les applications militaires. Dans le civil, elle pourra notamment servir de véhicule de livraison.

Cherchant à séduire l’armée américaine avec sa technologie hydrogène, GM avait déjà présenté l’an dernier le Chevrolet Colorado ZH2, un pick-up à hydrogène annonçant 300 km d’autonomie.

 

Surus : GM révèle une plateforme autonome à hydrogène
Notez cet article