Aux Etats-Unis, le passage au tout électrique annoncé par Smart il y a six mois ne semble pas plaire aux concessionnaires de la marque.

Selon Automotive News, Smart pourrait perdre 58 de ses 85 concessions aux Etats-Unis. Une situation qui fait suite à la décision de la marque allemande, propriété du groupe Daimler, d’interrompre la vente de modèles thermiques aux Etats-Unis et au Canada pour se concentrer sur sa gamme électrique aujourd’hui constituée de trois modèles : la ForFour, la ForTwo et la ForTwo coupé. Aux Etats-Unis, les concessions avaient jusqu’à fin juin pour décider si elles souhaitaient suivre, ou pas, Smart dans sa décision.

Les 27 concessions restantes seraient principalement localisées dans des Etats ayant adopté des politiques favorables à la voiture électrique.

Smart : un virage électrique qui ne plait pas aux concessions
Notez cet article