Le géant automobile l'a annoncé mardi au CES 2018, il investira près d'un milliard de dollars sur cinq ans dans des start-up du domaine des nouvelles technologies de mobilité.

Le groupe Renault-Nissan-Mitsubishi veut se donner des coups d’avance sur l’automobile du futur. Au travers d’Alliance Ventures, il va lancer un fonds de capital-risque de près d’un milliard de dollars sur cinq ans pour avoir la main sur les innovations des starts-up financées.

Une enveloppe de 200 millions de dollars sera versée la première année et destinée en priorité dans le domaines des nouvelles mobilités. Un terme qui regroupe la recherche sur les véhicules électriques, systèmes de conduite autonome, services connectés et l’intelligence artificielle.

Ionic Materials est la première entreprise à bénéficier du fonds. La start-up Américaine du Massachusetts développe des matériaux pour les batteries sans cobalt et notamment un électrolyte polymère solide. Une technologie qui pourrait alors se retrouver dans les futures batteries de véhicules électriques du groupe automobile.

Financé à 40% par Renault, 40% par Nissan et 20% par Mitsubishi, Alliance Ventures entend devenir le principal fonds de capital-risque du secteur automobile d’ici fin 2022.

Renault-Nissan-Mitsubishi va investir un milliard de dollars dans des starts-up
5 (100%) 2 votes