Lors d’une interview accordée à Automotive-News, le patron de l’Alliance Renault-Nissan a évoqué le lancement de la Kwid électrique en Chine.

Renault Kwid électrique : Carlos Ghosn évoque son lancement en Chine
Notez cet article

« En Chine, nous ne pouvons pas vendre la Leaf. Trop chère et trop complexe. Nous ne pouvons pas non plus vendre la Renault Fluence. Trop chère. Qu’est ce qui se vend en Chine ? Des voitures électriques abordables. Nous avons donc décidé de mettre nos ingénieurs de l’alliance au travail pour développer une Kwid électrique low cost pour la Chine. Je viens juste de tester l’engin en Chine. Il s’agira d’une voiture bien conçue à très bas coût » a indiqué Carlos Ghosn.

Si les caractéristiques et les prix de l’engin n’ont pas été évoqués, le constructeur indiquait fin 2016 un objectif de 7000 à 8000 dollars, soit 6000 à 7000 euros. Sa commercialisation devrait intervenir d’ici à 2020.

Et si la Chine restera le marché prioritaire, le constructeur n’exclut pas de s’attaquer à d’autres marchés émergents. « Une fois que cela fonctionnera en Chine, il n’y a aucune raison de ne pas exporter la voiture en Inde, au Brésil, au Moyen-Orient » a précise le patron de l’Alliance.

Source : Automotive News