Alors qu’elle devrait lancer son premier modèle en 2019, la marque du groupe BMW cherche à accélérer dans le domaine de l’électro-mobilité.

« Nous discutons avec de nombreux industriels dans le monde entier, pas seulement en Chine, sur la manière d’électrifier les petites voitures » a indiqué Peter Schwarzenbauer, membre du directoire du groupe allemand. Interrogé par Reuters, le dirigeant a également évoqué la difficulté de ce passage à l’électrique qui n’est pas seulement économique mais aussi technique puisqu’il s’agit d’installer de grosses batteries dans de petits véhicules. Certains se souviendront que la Mini E avait du condamner ses places arrière pour accueillir le système batteries.

A l’instar de Smart, Mini pourrait également se tourner vers une offre exclusivement électrique. Une stratégie « sur le long terme » selon le dirigeant.

Source : Reuters