Alimenté par trois à quatre réservoirs d'hydrogène, le Mercedes Sprinter F-Cell annonce entre 300 et 500 km d'autonomie.

S’il ne sera sans doute pas le premier à passer aux énergies alternatives, le segment du camping-car semble intriguer les constructeurs. Alors que Nissan présentait il y a quelques semaines un modèle basé sur l’actuel e-NV200, Mercedes choisit la solution hydrogène avec un concept développé autour du Sprinter.

Tout simplement baptisé Sprinter F-Cell, le camping-car à hydrogène de Mercedes délivre jusqu’à 147 kW de puissance et 350 Nm de couple. Alimenté par trois réservoirs totalisant 4,5 kilos d’hydrogène, il annonce une autonomie d’environ 300 kilomètres qui pourra même être portée à 500 km en cas d’ajout d’un quatrième réservoir.

Comme le GLC F-Cell, que Mercedes devrait bientôt commercialiser, le Sprinter F-Cell embarque  une batterie additionnelle qui, rechargeable sur le réseau, autorise jusqu’à 30 km d’autonomie avec une charge.

Si le Sprinter F-Cell devrait rester à l’état de concept, Mercedes considère que l’hydrogène pourrait être une solution intéressante sur le segment utilitaire, notamment dans des cas d’usages intensifs où une forte autonomie et des recharges fréquentes sont nécessaires…

Mercedes présente un concept de camping-car à hydrogène
3.4 (68%) 10 votes