La compagnie australienne Kidman Resources a annoncé ce jeudi 17 mai qu'elle fournirait du lithium pour Tesla.

« L’entente est conclue pour une durée initiale de trois ans, à prix fixe, à partir de la livraison du premier produit, et contient deux options à terme de trois ans » précise le communiqué de Kidman Resources, sans donner davantage de détails quant aux termes de l’accord conclu avec le groupe californien.

Pour Kidman, l’accord intervient moins de 15 jours après l’annonce d’un nouveau site de traitement de lithium. Situé à Kwinana, en Australie-Occidentale, celui-ci sera exploité par Western Australia Lithium, une joint-venture détenue à parts égales par Kidman Resources et son partenaire chilien Sociedad Quimica y Minera de Chile (SQM).

Western Australia Lithium prévoit de mettre en service la raffinerie en 2021, avec une capacité initiale d’environ 44.000 tonnes d’hydroxyde de lithium ou de 37.000 tonnes de carbonate de lithium.

Pour Tesla, cette nouvelle opération permet d’anticiper la montée en puissance de sa Gigafactory 1, dans le Nevada, et s’inscrit dans une large série de transactions destinées à sécuriser ses approvisionnements en métaux stratégiques.

Sources :

 

Lithium – Tesla sécurise ses approvisionnements en Australie
4.6 (91.11%) 9 votes