Jugée bien plus proche de la réalité que notre cycle NEDC, la norme américaine de l’EPA vient d’annoncer les chiffres d’autonomie de la nouvelle Leaf.

Urbain, autoroute et combiné… en plus d’être moins généreuse que le cycle européen, la norme EPA – du nom de l’agence américaine de protection de l’environnement – donne également des estimations d’autonomie pour plusieurs types de parcours tout en indiquant des valeurs de consommation. Alors que l’ancienne Leaf 30 kWh était donnée pour 171 km d’autonomie en cycle EPA, la mouture 2018 et sa nouvelle batterie de 40 kWh peut aller jusqu’à 271 km, soit pile poil 100 km de plus. Une valeur qui correspond à un usage urbain avec une moyenne de consommation estimée à 16.7 kWh/100 km.

Cas de figure le plus énergivore, une utilisation sur autoroute devrait aboutir à une autonomie de 217 km et à une consommation de 20.88 kWh/100 km tandis que la moyenne arrive à 18.64 kWh/100 km et 243 km pour un usage « combiné ».

Des chiffres loin d’égaler les estimations du cycle NEDC, qui annonce généreusement jusqu’à 378 km d’autonomie pour cette nouvelle Leaf. Rassurons-nous, le NEDC sera progressivement remplacé par la norme WLTP, bien plus proche du cycle américain, qui annonce 270 km d’autonomie avec la nouvelle Leaf.

Autonomie de la nouvelle Leaf selon les différents cycles d’homologation

AutonomieConsommation
EPA urbain169 miles – 271 km16,7 kWh/100 km
EPA autoroute135 miles – 217 km20,88 kWh/100 km
EPA combiné151 miles – 243 km18,64 kWh/100 km
NEDC378 kmnc
WLTP270 kmnc
JC08 (Japonais)400 kmnc

 

L’autonomie de la nouvelle Nissan Leaf estimée à 271 km en cycle EPA
5 (100%) 6 votes