Très rarement utilisée à bord de véhicules électriques, la transmission à plusieurs vitesses débarque sur le marché. Le fournisseur de batteries Kreisel a présenté un modèle automatique à 2 vitesses à-priori destiné aux voitures sportives.

L’absence de boite de vitesse est un des avantages du véhicule électrique : couple ininterrompu, accélération linéaire, moins de pièces à entretenir. C’était peut-être trop simple pour Kreisel. La société autrichienne a développé une transmission automatique à deux vitesses qui offrirait des performances intéressantes aux bolides électrifiés.

Capable de changer de rapport en 0,25 secondes et lubrifié par une pompe à huile auto-pilotée, le système a été testé sur un vieux modèle de coupé sportif. Associé à un puissant moteur, il a permis un 0 à 100 km/h en environ 2,5 secondes et une vitesse maximale de 300 km/h. La transmission est dimensionnée pour répondre à des puissances allant jusqu’à 600 kW et 900 Nm de couple selon la société.

Ces performances étant pratiquement atteintes par certaines supercars électriques (dont la transmission est fixe), les avantages d’une boite à deux rapports ne sont pas très clairs. Kreisel n’explique d’ailleurs pas précisément dans quels cas sa transmission peut être plus pertinente qu’un réducteur classique.

Kreisel dévoile une transmission à 2 vitesses pour véhicules électriques
5 (100%) 3 votes