Alors qu’il réalise aujourd’hui la quasi-totalité de ses ventes en diesel, le groupe Jaguar Land Rover sent le vent tourner avec le dieselgate et s’apprête à lancer un vaste plan d’électrification.

A peine la nouvelle i-Pace lancée, Jaguar Land Rover passe déjà à la vitesse supérieure. Selon Automotive News qui évoque une présentation réalisée aux investisseurs ce lundi 25 juin, le groupe britannique serait sur le point de débloquer 15 milliards d’euros pour accélérer ses développements dans le domaine de l’électrification au cours des trois prochaines années.

Pour le constructeur, l’enjeu est de taille puisqu’il s’agit d’être moins dépendant du diesel, un carburant qui a représenté 90 % de ses ventes au cours du dernier trimestre 2017, en parvenant à proposer une version électrifiée de chacun de ses modèles d’ici 2020. Un objectif qui passe sans doute par le déploiement de systèmes légers fonctionnant en 48 volts.

A l’instar de Volvo, le constructeur souhaite également diversifier progressivement les motorisations offertes sur ses modèles. Objectif : proposer d’ici 2025 trois types de motorisations sur toutes ses voitures : thermique, hybride et électrique.

Une transition qui nécessitera des adaptations sur les outils industriels du groupe. Lors de la présentation, un porte-parole a indiqué que les six sites de production de Jaguar Land Rover au Royaume-Uni seraient prochainement ré-équipés pour pouvoir produire de nouvelles motorisations

Jaguar Land Rover : 15 milliards d’euros pour l’électrique
4.7 (94%) 10 votes