Le gouvernement irlandais s’est accordé sur un ambitieux plan visant à transformer le pays en une économie bas-carbone d’ici 2050. Parmi les mesures prises : les véhicules à moteur thermique ne pourront plus être immatriculés dès 2030 et ils seront carrément bannis des rues à partir de 2045.

Le nouveau plan national de développement du gouvernement prévoit une refonte radicale de la manière dont l’État entend contribuer à la lutte contre le changement climatique. Il consacrera 22 milliards d’euros à une série de mesures qui transformeront l’Irlande en une économie sobre en carbone d’ici 2050.

Visant un objectif de 500.000 véhicules électriques en circulation d’ici 2030 – soit le tiers du parc automobile – l’Irlande rejoint la liste des Etats qui ont annoncé une interdiction prochaine de la vente de véhicules thermiques. Ce sera en 2030, soit dix ans plus tôt que la France et le Royaume-Uni. En outre, tous les véhicules à moteur diesel ou essence seront bannis des rues en 2045. A notre connaissance il s’agit du premier pays qui annonce une telle interdiction. Les transports en commun seront également mis à contribution : les compagnies Dublin Bus et Eireann ne pourront plus acheter que des bus électriques à partir de 2019.

Pour accompagner cette mutation radicale de la mobilité, un budget important sera consacré au développement de l’infrastructure de recharge.

Parmi les nombreuses autres mesures notons la fermeture en 2025 de la centrale électrique au charbon de Moneypoint, le plus important émetteur de CO2  de l’Eire.

Irlande : les véhicules thermiques interdits à la vente dès 2030
4.1 (82.22%) 9 votes