Si elle s’écoule au compte-goutte en Europe, la Toyota Mirai est un véritable succès en Californie où le constructeur vient de franchir le cap des 3000 immatriculations.

Cherchant toujours à créer une « société de l’hydrogène », Toyota soutient activement le développement des infrastructures d’avitaillement indispensables à la vente de son modèle. Précurseur, la Californie fait partie des territoires les mieux équipés avec pas moins de 31 stations opérationnelles et 18 prévues sur la seule année 2018.

Aux Etats-Unis, Toyota travaille également avec d’autres territoires et notamment sur la côte est où il prévoit de déployer avec Air Liquide un réseau de douze stations d’avitaillement s’étendant de New-York à Boston.

Dotée de 500 kilomètres d’autonomie, la Mirai a été lancée il y a quelques jours au Canada. Aux Etats-Unis, elle représente 80 % des voitures à hydrogène vendues.

Hydrogène : plus de 3000 Toyota Mirai vendues en Californie
3.7 (73.33%) 9 votes