Cherchant à encourager les ménages les plus modestes à abandonner le diesel pour l'acquisition de véhicules moins polluants, le gouvernement envisage de doubler le montant de la prime à la casse accordée lors de l'achat d'un modèle Euro 6.

Le gouvernement veut doubler le montant de la prime à la casse
Notez cet article

Aujourd’hui fixée à 1000 euros et réservée aux ménages non imposables en cas d’achat d’un véhicule Euro 6 dont les émissions de CO2 ne dépassent pas les 110 g/km et sous condition de retrait de la circulation d’un véhicule diesel immatriculé avant le 1er janvier 2006, la prime à la casse pourrait être doublée dès l’année prochaine pour passer à 2000 euros, sans conditions de ressources.

Pour le gouvernement, il s’agit de donner un nouvel élan à un dispositif jugé trop restrictif. Analysé par la Cour des comptes, le dispositif actuel avait été jugé largement inefficace. Alors que l’Etat prévoyait de financer plus de 54000 véhicules l’an dernier, seules 10000 primes ont été allouées. Une situation inverse au superbonus appliqué aux voitures électriques dont le budget initial a été largement dépassé (voir notre article).

La présentation du nouveau dispositif de prime à la casse devrait être présenté en septembre. En espérant que les 4000 euros de bonus accordés à l’électrique ne soient pas revus à la baisse.