Un investissement qui, s'il est demandé par Tesla, s'ajouterait aux 1.6 milliard de dollars (1,37 milliard d'euros) que le groupe japonais consacre déjà à la Gigafactory qu’il exploite en commun avec la marque californienne.

S’il y a besoin, Panasonic est de nouveau prêt à mettre la main à la poche pour soutenir le développement des activités batteries de Tesla. C’est l’information révélée par un responsable du groupe japonais lors d’un point presse organisé avec des journalistes.

« Nous étudierons bien sûr un investissement si nous sommes sollicités », a déclaré Yoshio Ito, directeur de l’activité automobile de Panasonic. Une déclaration qui intervient alors que Tesla a annoncé ce dimanche avoir franchi pour la première fois le cap des 5.000 Model 3 produites en une semaine et qui pourrait aussi bien porter sur l’extension de la Gigafactory actuelle, basée dans le Nevada, que dans la réalisation de nouveaux sites industriels.

Fournisseur historique et exclusif des cellules batteries des modèles de Tesla, Panasonic joue la carte de la séduction pour tenter de conserver sur le long terme un allié qui lui permet aujourd’hui d’écouler de très gros volumes de cellules. Un monopole qui permet au groupe japonais de rester parmi les principaux fournisseurs mondiaux de solutions batteries pour véhicules électriques et de contrer la montée en puissance de fabricants chinois tels que CATL qui multiplient les accords avec de grands constructeurs.

Gigafactory Tesla : Panasonic prêt à investir davantage
4.9 (97.78%) 9 votes