Considéré comme la plus grosse société minière du monde, le groupe australien BHP Billiton va accélérer ses investissements dans la voiture électrique pour anticiper le décollage du marché.

En charge de la division nickel du groupe, Eduard Haegel a annoncé que l’entreprise allait investir plus de 43 millions de dollars dans la construction d’une usine de production de Nickel à proximité de Perth, en Australie. Un composant utilisé pour la production de batteries lithium-ion et notamment un de ses dérivés, le lithium-manganèse.

Selon le responsable de la société, le segment de la voiture électrique pourrait s’accaparer environ 90 % de la production mondiale de la branche nickel du groupe dans les cinq à six ans à venir.

« Les véhicules électriques représentent actuellement un très faible pourcentage de la production mondiale mais leurs ventes augmentent rapidement », a souligné Eduard Haegel, faisant référence à une étude du cabinet Morgan Stanley qui estime que l’électrique pourrait représenter 9.4 % des ventes à l’horizon 2025 et 81 % à l’horizon 2050.

Le géant minier BHP Billiton accélère sur la voiture électrique
Notez cet article