Après avoir atteint un pic d’abonnés en novembre 2016, la fréquentation du libre-service parisien ne cesse de reculer.

La fréquentation d’Autolib’ chute depuis un an
Notez cet article

Alors qu’il n’avait cessé de croitre depuis son lancement, en 2011, le dispositif parisien recule depuis ces derniers mois, passant de 110.000 abonnés il y a un an à 102.000 le mois dernier. Comptant désormais près de 4000 voitures électriques et plus de 1100 stations réparties dans une centaine de commune, Autolib a ainsi perdu 5,4 % de ses abonnés en un an.

Selon Bolloré, l’émergence de services d’autopartage concurrents, tels que CityScoot, et la concurrence des VTC pourraient expliquer ces résultats.

Source : Le Parisien